Abus sexuel de l’enfant : détection d’un comportement inquiétant et prévention

Il est souvent difficile de parler de la sexualité à un enfant. En effet, à un certain âge, il ne comprend toujours pas ce que cela signifie. Pourtant, il est nécessaire de l’aider à comprendre ce concept. Dans cet apprentissage, il doit savoir discerner ce qui est acceptable ou non, ce qu’il peut faire ou non, et surtout, ce que les autres peuvent lui faire ou non. Ce n’est qu’ainsi que l’enfant comprendra les limites à respecter concernant sans corps. Souvent victimes d’abus sexuel, les enfants ne le comprennent pas vraiment et évitent d’en parler. Pourtant, l’abus sexuel de l’enfant est un problème qu’il doit confier à ces parents.

Comment prévenir d’un abus sexuel de l’enfant ?

Souvent, l’enfant évite de parler d’un attouchement, car il a peur de la réaction de son entourage. En effet, il craint qu’on lui reproche d’avoir commis une faute. Pourtant, c’est l’exact opposé qui devrait se produire. L’enfant n’est jamais à blâmer dans ces circonstances. Au contraire, il a besoin d’être rassuré. Comment prévenir l’abus sexuel de l’enfant ?

Apprenez à détecter les comportements inquiétant d’un adule

Bien que l’enfant ne puisse faire grand-chose pour se protéger d’un abus sexuel, sa protection revient donc tout naturellement entre les mains de ses parents. Votre enfant s’expose souvent à différentes personnes. Il est impossible, et non conseillé, d’isoler votre enfant de toute interaction avec des personnes extérieures. Il peut s’agir d’un ami des parents, d’un membre de la famille (oncle, tante, cousin…), un voisin ou encore d’un baby-sitter. L’enfant aura besoin d’entrer en contact avec d’autres personnes pour qu’il développe ses compétences sociales.

Pourtant, il se peut qu’une personne ait de mauvaises intentions à son égard. Pour éviter d’exposer votre enfant à ces personnes, vous devez réagir de la manière suivante.

  • En premier, il est nécessaire de discuter avec votre enfant. Demandez-lui si la présence d’une personne que vous soupçonnez le met mal à l’aise. Pour cela, vous devez lui parler calmement afin d’éviter de l’effrayer.
  • Ensuite, il est temps de commencer l’éducation sexuelle de votre enfant et expliquez-lui les risques si une personne venait à avoir des contacts physiques avec lui. Dans la foulée, il est aussi important que vous lui apprenez le concept de l’intimité et qu’il a tout à fait le droit de protéger son corps.
  • Et enfin, demandez-lui de vous prévenir si une personne venait à agir bizarrement avec lui. L’objectif étant de gagner la confiance de votre enfant, vous ne devez en aucun cas vous mettre en colère. En s’ouvrant à vous, vous pouvez protéger votre enfant face à un pervers qui risquerait d’abuser de lui que ce soit physiquement ou psychologiquement. Vous le protègerait également lorsqu’il utilise des outils comme le téléphone, internet, etc.

À quel moment craindre un abus sexuel de l’enfant ?

Il arrive souvent qu’un abus sexuel de l’enfant se produise sans que les parents s’en rendent compte. Il est envisageable que l’enfant refuse d’en parler pas honte ou par peur de représailles. Dans ce cas, il existe des comportements qui trahissent l’enfant et qui permettent de voir si l’enfant en question a été victime d’un attouchement sexuel.

  • Votre enfant passe beaucoup de temps à toucher ses parties génitales et interrompt souvent ses activités. Ce type de comportement signifie souvent que l’enfant a mal ou que quelque chose le gêne au niveau de son entre-jambes.
  • Votre enfant continue de toucher ses parties intimes en publics, malgré vos grondements. Une fois encore, vous devez comprendre que l’enfant souffre et son geste explique un problème au niveau de son corps. Au lieu de le punir, essayez plus tôt de comprendre ce qui lui arrive.
  • Il continue d’adopter un langage sexuel grossier, malgré le fait que vous lui dites d’arrêter.

Comment agir face à un abus sexuel de l’enfant ?

Bien qu’il s’agît d’un sujet délicat, les parents peuvent parler de la sexualité à leur enfant. Lorsque le tout-petit atteint l’âge de 5 ans, il commence à comprendre les différents concepts sociaux. De ce fait, il devient plus facile de lui expliquer ce qu’est qu’un abus sexuel de l’enfant.

La prévention de l’abus sexuel

Si la protection de l’enfant face à un abus revient entièrement aux parents, il est toutefois nécessaire de mettre en garde l’enfant. Vous devez lui expliquer ce qui peut se passer lorsqu’une personne mal intentionnée l’approche. Puis, vous devez aussi lui expliquer les bons réflexes à prendre face à une telle situation.

Ensuite, vous devez aussi comprendre que la plupart des cas d’abus sexuel de l’enfant ont tous été commis par une personne proche de l’enfant. De ce fait, prévenir et mettre l’enfant engarde ne suffira pas. Vous devez avant tout être prévoyant et garder constamment un œil sur celui-ci.

Lorsque vous craignez qu’un abus ait été fait commis sur votre enfant, il est possible qu’il présente des signes de traumatismes ou de problèmes mentaux. Dans ce cas, il est préférable d’emmener votre enfant consulter un psy pour enfant.

Comment agir si votre enfant vous confie un abus sexuel ?

Dans la majorité des cas, les enfants hésitent longtemps à parler d’un abus sexuel qu’ils ont subi. À titre indicatif, l’auteur peut leur avoir fait promettre de ne jamais en parler. Il est aussi possible que l’auteur les ait menacés. Pourtant, il arrive aussi, bien que cela soit assez rare, qu’un enfant décide de se plaindre à un psy pour enfant ou de se confier à ses parents.

Lorsque cela se produit, vous devez montrer à votre enfant que vous l’écoutiez et faites en sorte qu’il croie à vos bonnes intentions. Quoi qu’il raconte, montrez à votre enfant que vous le souteniez. Surtout, évitez de vous emporter, car l’enfant pourrait croire que vous en avez après lui et refusera de se confier. Et enfin, signalez l’agression à la police, ou au bureau de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de votre région.

Face à un abus sexuel de l’enfant, l’intervention des parents est toujours primordiale. C’est pourquoi il est important que vous appreniez les bons réflexes à adopter lorsque votre enfant subit un attouchement sexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.