fbpx

Laissez-nous résoudre vos problèmes

01 75 75 15 35

Appel gratuit

Psychologue addictions en ligne

Depuis quelques années, les problèmes de dépendance font partie du quotidien des professionnels de la psychologie. De plus en plus de personnes atteintes de ce trouble voient leur vie décliner sans pouvoir faire quelque chose. Bien que parfaitement possible, se libérer d’une addiction peut s’avérer pénible et désagréable pour la personne dépendante. Si la plupart des personnes qui en souffrent ne réalisent même pas leur mal-être, celles qui souhaitent en sortir ont le plus souvent besoin d’assistance et d’accompagnement. C’est là le domaine d’intervention des psychanalystes de l’addictologie. Le psychothérapeute est à même d’appliquer des thérapies régulières et adaptées à tous les cas de figure : les obsédés du sexe, les alcooliques, les passionnés de jeux divers, les dépendants à la nourriture, les drogués et les maniaques du tabac. La bonne nouvelle en ces périodes spéciales et pour les timides, c’est que l’aide psychologique peut maintenant être fournie à distance. Le psychologue en ligne peut offrir à la fois un coaching régulier, un soutien moral constant et une psychothérapie adéquate. Le principal objectif de cette dernière est que le patient puisse adopter de réels changements dans son comportement envers lui-même et envers son environnement. Toutefois, le champ d’application de la psychologie en ligne ne se limite pas à la psychothérapie. Il peut s’étendre dans d’autres domaines connexes comme l’accompagnement psychologique. C’est une autre méthode très utilisée par les psychologues les plus compétents. Le procédé donne au patient l’occasion de se confier sur ses ressentis et sur les difficultés qu’il rencontre. D’habitude, il aboutit sur des conseils pratiques permettant de faire face à sa situation de dépendance. Le psychologue en ligne peut également pratiquer la psychoéducation dans sa démarche d’aide à une personne victime de souffrance psychique comme l’addiction. De cette technique peut découler les résolutions à prendre par le patient pour entamer et achever sa guérison.

L’addiction, c’est quoi ?

L’addiction se définit comme un sentiment de dépendance vis-à-vis d’une chose ou d’un comportement ou d’une attitude nocive et destructrice. Elle se manifeste usuellement par un désir incontrôlable de faire ou de consommer cette chose qui fait perdre toute liberté à sa victime. Une addiction provient le plus souvent d’un besoin d’oublier ou de fuir un épisode douloureux de la vie. Les psychanalystes ont une vision plus élargie et la décrivent comme un trouble psychique interne liée à une attitude nuisible et dévastatrice. On entend souvent parler de dépendance à des produits tels que la nicotine ou l’alcool alors qu’une autre catégorie émerge depuis quelque temps, l’addiction comportementale ou l’addiction sans substance.

Vous cherchez un psychologue addictologue ?

L’addiction à des substances spécifiques

Les produits addictifs les plus connus pour faire des ravages sont l’alcool et le tabac. Des substances que tout le monde peut se procurer sans aucune restriction. Ce ne sont pourtant pas les seules substances qui provoquent l’état de dépendance chez les consommateurs. On distingue également les drogues comme le cannabis ou la cocaïne et les médicaments comme les tranquillisants ou les anxiolytiques.

Au début, la consommation de substances psychoactives procure un plaisir qui semble anodin. C’est lorsqu’elles sont perçues comme un moyen de camoufler un mal-être ou une douleur qu’elles deviennent dangereuses a priori pour la santé mentale et a posteriori pour la santé physique. La dépendance peut effectivement pousser une personne à se faire du mal. C’est ce qui arrive surtout aux personnes en état de manque.

Nombreux sont les facteurs de risques à la dépendance, mais ils ne sont pas toujours clairs et déterminés et peuvent même se conjuguer entre eux pour provoquer l’addiction chez une seule personne. Ce qui est sûr c’est que c’est un mal qui se développe de façon progressive et non du jour au lendemain. La vitesse de passage d’une phase à une autre du processus de dépendance est fonction de la substance consommée ainsi que de la stabilité psychologique du consommateur. Il est tout à fait possible de boire ou de fumer sans devenir indépendant. En revanche, le développement de l’addiction est plus rapide avec les produits comme l’héroïne ou la cocaïne.

L’addiction dite sans substance

Si c’est une évidence que les substances psychoactives provoquent la dépendance, il existe aussi des activités engendrant le même résultat qu’on appelle communément l’addiction comportementale. Elle se traduit par une envie compulsive de répéter le même comportement aussi préjudiciable qu’il puisse être. Elle est considérée par certains spécialistes comme l’incapacité d’un individu à gérer ses pulsions et ses caprices.

Les addictions les plus fréquentes et les plus observées concernent les jeux (vidéo, d’argent, etc.), les pratiques sexuelles, les achats, le travail, le sport et internet. Récemment, les réseaux sociaux et les téléphones mobiles sont aussi venus s’ajouter à cette liste. La dépendance sans substance apparaît comme une perte de contrôle face au désir de ressentir la jouissance procurée par un comportement déterminé. C’est comme si résister à faire cette chose était tout simplement inconcevable et que la seule manière de se débarrasser de la convoitise et de toujours y céder.

Les problèmes d’addiction comportementale peuvent non seulement déclencher un mal-être psychologique chez la victime, mais aussi engendrer des difficultés comme les soucis financiers ou les conflits familiaux. Comme pour l’addiction avec substance, le mécanisme reste le même : l’arrêt du comportement addictif déclenche un syndrome de carence chez la personne dépendante. Les signaux d’alarme les plus observés sont l’anxiété, les troubles du sommeil, la dépression, les crises de panique, etc.

Comment prendre en charge l’addiction ?

Soigner une addiction est un processus qui peut prendre du temps. Un seul sevrage ne suffit pas pour se débarrasser des comportements compulsifs ou pour arrêter de chercher les produits addictifs. Des professionnels de la psychologie humaine proposent de nombreuses méthodes pour guérir une personne de la dépendance. Qu’elle soit avec ou sans substance, la psychothérapie de soutien en ligne se veut d’enseigner au patient comment affronter son problème d’addiction et remettre sa vie sur pied. Cependant, l’approche du thérapeute diffère selon la personne dépendante et les objectifs de la thérapie.

Généralité

Dans la majorité des cas, la personne souffrant d’addiction ne se rend pas compte de la réalité de son état. La prise de conscience est l’étape de base vers la guérison. C’est ce qui motivera le désir de se faire aider pour sortir du désarroi. Les psychologues utilisent l’approche psychodynamique pour assister leurs patients à réussir cette phase avec succès. L’approche motivationnelle est ensuite pratiquée en recours d’appui pour rétablir l’estime de soi. Pour plus de praticité, les aides psychologiques nécessaires au traitement d’une addiction peuvent être prodiguées par les psychologues en ligne.

Laissez-nous résoudre vos problèmes

Traitement en ligne de l’addiction à l’alcool

La dépendance à l’alcool est la forme d’addiction la plus répandue à cause de l’accès libre aux produits alcoolisés sur le marché. Pour lutter contre cette maladie, les thérapies les plus adoptées par les médecins-psychologues visent à cerner avec plus de précision les origines de l’addiction ainsi que les phénomènes qui maintiennent la personne dans son état de dépendance. Ces solutions se rapportent à ce que les spécialistes appellent l’alcoologie.

Cette discipline a été récemment indiquée pour la prise en charge de l’alcoolisme. Dans ce type d’addiction, il n’y a pas que le mental qui subit des dégâts. Le corps de la personne se détériore également sur le plan physique. Cette nouvelle méthode de traitement inclut simultanément les soins psychologiques et les soins médicaux. Le psychologue en ligne est responsable de déterminer d’où vient le désir de boire sans cesse durant plusieurs séances successives avec le patient. Cela ne peut toutefois fonctionner que si ce dernier se confie ouvertement sur le sujet. L’avantage est de ce fait, de recourir aux consultations en ligne dans l’anonymat le plus strict tout en bénéficiant de l’expérience des meilleurs psychanalystes. En consultant un psychologue en ligne par téléphone ou par Skype, la personne en proie à l’addiction à l’alcool peut se confier plus et partager au mieux ses soucis et ses envies.

À partir de cette compréhension profonde, le psychothérapeute propose les outils qui permettront au patient alcoolique de sortir de son déboire. Le médecin intervient en parallèle pour donner les soins nécessaires relatifs aux symptômes physiques de la pathologie.

Traitement en ligne de l’addiction au cannabis

Le cannabis est un produit psychoactif connu pour altérer de façon très manifeste le raisonnement et le comportement humain. L’addiction à cette plante à l’apparence inoffensive peut se révéler très dangereuse bien qu’elle possède la capacité de soulager la détresse psychique. La consommation de cannabis peut a priori procurer une sensation d’euphorie permanente, mais lorsque cela devient une habitude, on observe progressivement les effets néfastes sur le quotidien comme la perte de la notion de temps, l’altération de la perception, les troubles du langage, la perturbation de la fonction psychomotrice, etc. L’accompagnement psychologique d’une personne dépendante au cannabis bien plus qu’une option. C’est devenu une nécessité.

Pour soigner cette catégorie spécifique d’addiction, le psychologue en ligne utilise usuellement les thérapies cognitives et comportementales ainsi que les entretiens motivationnels. Cette psychothérapie est directement inspirée du traitement de l’alcoolisme. La première technique permet d’identifier le comportement à risque et de donner au dépendant des tâches à accomplir entre deux séances. L’entretien motivationnel se base en revanche sur le principe que le patient sera plus apte à changer si la motivation émane de lui. L’une comme l’autre de ces thérapies peut être suivie à distance avec un psychologue en ligne doté des compétences requises pour une assistance efficace et adéquate.

La prise en charge des problèmes d’addiction à la cocaïne

La cocaïne est l’une des substances qui développent une dépendance très rapide. En général, les gens prennent ce produit pour supporter le stress au quotidien ou au travail et pour combattre la fatigue. En vrai, ils recherchent le sentiment de puissance et l’excitation que la cocaïne procure. Des effets pourtant très provisoires qui s’enchaînent directement avec une dépression profonde lorsqu’ils s’estompent. C’est d’ailleurs le désir de les rendre plus durables qui pousse les consommateurs à s’accoutumer au risque de devenir totalement dépendants.

Comme pour toute addiction, l’arrêt de la consommation de la cocaïne chez les dépendants provoque des symptômes indésirables tels que l’irritabilité, la fatigue ou l’hypersomnie. La prise en charge psychologique de l’addiction à la cocaïne fait appel aux techniques thérapeutiques travaillant sur la cognition et le comportement.

Comme tous thérapeutes expérimentés, les psychologues en ligne préconisent la gestion des contingences, le renforcement communautaire et la prévention de la rechute. En même temps, ils peuvent orienter leurs patients vers des médecins compétents lorsque ces derniers ont besoin de traitements médicamenteux facilitant la psychothérapie ou d’une hospitalisation. Ils proposent également des traitements psychologiques spécifiques destinés aux familles et aux proches des patients ou dans le cadre d’un traitement assisté.

La psychologie en ligne et les problèmes de dépendance aux jeux

Le plus souvent, l’amour pour les jeux d’argent vient de l’émotion gratifiée par des gains antérieurs répétitifs ou non. Les risques d’addiction augmentent lorsque l’illusion permanente d’un quasi-gain s’installe. Face à un état de dépendance, il est essentiel d’apprendre sur soi en changeant volontairement d’attitude ou en se confiant à des professionnels en addictologie. La deuxième option est la plus choisie en raison de la difficulté du défi à relever. Tout soin destiné à lutter contre une addiction est un travail de longue haleine qui nécessite des exercices sur soi réguliers et acharnés.

Une personne souffrant d’un problème d’addiction aux jeux peut recourir aux services professionnels d’un psychologue. Pour ce faire, elle n’aura pas besoin de se déplacer pour le consulter. En effet, les thérapies peuvent être suivies à distance. De plus, lorsque la situation réclame des entrevues directes, il est possible de passer par une visioconférence sur Skype, ou de demander un rendez-vous pour une consultation au cabinet du psychologue.

Le traitement de la dépendance aux jeux commence par des séances de confidence afin d’évaluer la motivation du patient à se défaire de son assuétude. Il s’ensuit les différentes thérapies visant à changer le comportement à risque et à lutter contre les faux jugements. Et pour finir, la psychanalyse se veut d’étudier avec soin les origines de l’addiction en question. Pour les cas les plus graves, il y a la possibilité d’une prise en charge psychiatrique. Mais là encore, les psychologues en ligne restent à l’entière disposition des patients et la décision d’un quelconque changement dans le traitement leur revient.

Le cas de l’addiction sexuelle

L’addiction au sexe est désormais de plus en plus constatée chez les patients qui viennent demander l’aide des psychologues. La prolifération de la pornographie sur internet en est une cause. L’accès libre et illimité aux films et aux chats sexuels a engendré des cas de dépendance très complexes. Une personne dépendante sexuellement perçoit la pratique du sexe comme un devoir ou une obligation bien au-delà du désir et du plaisir. La dépendance se manifeste dans ce cas, par une compulsion incontrôlable malgré la prise de conscience des conséquences néfastes de l’acte sexuel en lui-même.

Le traitement de cette addiction consiste généralement à contenir au maximum l’exposition au sexe une fois les sources de la pulsion identifiées. Les thérapies les plus adoptées combinent l’approche comportementaliste avec l’analyse du problème. Les consultations peuvent être effectuées par mail, sur Skype ou encore au téléphone selon les revendications du patient. Toutefois, la qualité des soins reste la même qu’avec les consultations en cabinet puisque les psychologues en ligne possèdent les mêmes diplômes et les mêmes compétences. Ils diffèrent juste par leur méthode de communication. Ceux qui ont besoin d’une entrevue en personne peuvent prendre rendez-vous à tout moment.

Vous cherchez un psychologue addictologue ?

Quid de l’addiction au tabac ?

En dehors de l’alcool, la nicotine est en tête de liste des substances les plus addictives. La dépendance à la nicotine est due à la recherche permanente de la sensation de détente et de plaisir nourrie par la consommation de tabac. Pour sortir de la dépendance au tabac, une personne doit pleinement consentir à suivre une thérapie. Il n’existe à ce jour aucun traitement unique qui peut traiter cette pathologie de manière vraiment efficace, mais la plupart des médecins-thérapeutes ont recours à l’utilisation de substituts nicotiniques comme les timbres anti tabagiques ou les pastilles.

En même temps, une personne dépendante au tabac peut bénéficier de l’accompagnement de psychologues expérimentés dans l’addictologie. Décider d’arrêter le tabac, faire face aux symptômes du manque et éviter la rechute sont des parcours parfois très pénibles. C’est là l’utilité de l’intervention d’un professionnel.

Avec un psychologue en ligne, il est possible de bénéficier de la thérapie visant le changement de comportement, de l’entretien de motivation pour les plus réticents, de soutien téléphonique régulier ou encore de traitements médicaux si nécessaires. Il est quelquefois difficile de se confier face à une personne étrangère. L’intérêt des consultations en ligne est de briser l’embarras d’un entretien en face à face.

Comment soigner la dépendance aux jeux vidéo ?

Le jeu compulsif touche de plus en plus de personnes actuellement. Comme dans tous les cas de dépendance, l’addiction aux jeux vidéo se manifeste par l’envie irrépressible de jouer. Elle a des répercussions non seulement sur l’état psychologique de sa victime, mais aussi sur sa vie familiale et professionnelle. Entre les conflits conjugaux, les problèmes professionnels et les éventuelles conséquences émotionnelles et financières, il est souvent difficile de se reprendre en main. Le plus souvent, la ludopathie se développe avec une dépendance à des substances.

Le traitement de l’addiction aux jeux vidéo est principalement axé sur les thérapies cognitives et comportementales. Le psychologue se donne pour objectif d’induire le patient à changer de manière de vivre et de comportements vis-à-vis des jeux vidéo : éviter les salles de jeux, éviter de fréquenter les collègues de jeu, éviter tout environnement en relation avec les jeux vidéo, etc. Le grand avantage des consultations en ligne est la possibilité pour le patient de recevoir les soins nécessaires dans un espace qui le rend à l’aise comme à la maison ou au bureau. La même qualité de soins et d’attentions est également accessible aux familles et à l’entourage des patients.