Entretien d’embauche: les bonnes attitudes pour soigner son langage corporel

Un bon candidat à un poste professionnel ne se limite pas uniquement à son parcours universitaire, son expérience professionnelle et ses compétences. Un entretien d’embauche repose également sur le langage corporel. Les recruteurs font très attention à ces détails que ce soit pour un entretien à distance ou en présentiel. En effet, le non verbal est une forme de communication qui leur révèle des informations toutes aussi importantes. Le candidat doit optimiser cet outil afin de se démarquer et de valoriser son profil. Ces quelques conseils aideront à adopter les bonnes attitudes pour convaincre au mieux les recruteurs.

Langage corporel ou communication non verbale : son rôle

Le langage corporel, appelé également communication non verbale, inclut différents éléments permettant de transmettre des messages sans parler. Cela concerne entre autres les expressions du visage, le regard, la stature, les gestes, les postures et notamment la tenue vestimentaire. On peut également considérer l’élocution et l’intonation lorsqu’on parle.

Ce contact visuel a beaucoup plus d’importance que les mots exprimés. En effet, le langage corporel lors de l’entretien d’embauche est le premier transmetteur de messages. Une personne dévoile certaines informations la concernant de manière volontaire ou non via la communication non verbale. L’influence de ces informations sur le jugement et la perception des interlocuteurs est déterminante pour leur prise de décisions. C’est la raison pour laquelle le rôle de ce type de communication est prépondérant durant un entretien d’embauche.

Entretien d’embauche : tirer avantage du langage corporel

Tout candidat qui se présente à un entretien d’embauche devient naturellement nerveux. Ce sentiment se reflète à travers le langage corporel. Les recruteurs sont attentifs à la communication non verbale. En effet, elle permet de leur apporter des éléments de réponses aux questions qu’ils ne poseront pas directement.

Ils peuvent reconnaitre par exemple un candidat confiant, sincère ou posé. Ils remarqueront si le candidat est stressé ou à l’aise. Le langage corporel a un impact décisif concernant le résultat de l’entretien et notamment la sélection du candidat final.

Conseils pour soigner son langage corporel

Comme le langage corporel est déterminant sur le futur de votre candidature, il est primordial de réfléchir à l’avance sur l’attitude et le comportement que vous allez adopter. Une fois devant les recruteurs, vous devez toujours rester vigilent et prêter attention. Les conseils suivants vous permettront d’y parvenir et ainsi, réussir votre entretien d’embauche.

Une bonne préparation

Un langage corporel apaisé est le résultat d’une forte confiance en soi. Pour ce faire, il est indispensable de préparer le terrain. En premier lieu, recueillir les informations importantes sur l’entreprise et ses activités est une excellente préparation pour l’entretien d’embauche. Il en est de même pour le poste à pourvoir et les responsabilités qui incombent. Ensuite, essayez d’anticiper les éventuelles questions des recruteurs et préparez en conséquence les réponses adéquates. Enfin, la préparation passe également par une apparence bien soignée (tenue vestimentaire, maquillage, coiffure…). Si vous respectez ces consignes, vous développerez votre confiance en vous.

Un comportement naturel

Veillez à toujours harmoniser votre parole et votre pensée. Dans le cas contraire, vous risquez de vous compromettre. Faites en sorte que votre langage corporel exprime de la motivation et de l’enthousiasme en les simulant. Pour un entretien d’embauche réussi, il est important de se sentir à l’aise. Afin d’y arriver, rien de plus simple que de rester naturel surtout sur le comportement. Votre sincérité et vos valeurs seront ainsi en phase pour permettre d’obtenir une communication non verbale positive.

Une attitude dynamique et assurée

Le langage corporel ne sert pas uniquement à la transmission des messages. En effet, il vous permet également d’avoir une autre perception de vous-même. Bien que vous ne soyez pas confiant, adopter cette attitude rassurera non seulement les recruteurs, mais aussi vous-même.

Il existe une posture à adopter impérativement pour gagner plus en confiance. Il s’agit de se tenir bien droit, de bien ancrer les pieds au sol et de mettre les mains en avant. Pour faire passer un caractère posé et sûr, misez sur une bonne intonation et une voix à débit normal. Enfin, pour démontrer votre enthousiasme pour le poste et votre implication au travail, adoptez une attitude dynamique durant l’entretien d’embauche.

Plus d’attention sur votre gestuelle

Vos gestes et vos poses constituent des éléments décisifs pour les recruteurs. Ils sont très attentifs à tou. Comment un candidat se tient ? Comment il bouge ses mains ? Comment il croise ou décroise ses bras ou ses jambes ? Les recruteurs reconnaissent si ce candidat se sent à l’aise à travers la fermeté de ses poignées de main par exemple. La manière dont il pose ses bras soit sur ses cuisses soit sur les accoudoirs le détermine également.

Il est vivement recommandé d’écarter tous gestes qui peuvent être considérés comme signes de stress et de nervosité durant l’entretien d’embauche. Ne tapotez pas vos pieds, ne vous grattez pas la tête, ne frottez ni votre nez ni votre menton, ne crispez pas vos mains. Cette liste n’est pas exhaustive.

Un contact visuel important

Le regard est le premier élément de base d’une communication non verbale. Il est primordial pour les recruteurs. Par conséquent, établissez et essayez de maintenir un contact visuel avec les interlocuteurs. Dans le cas où ces derniers sont plus d’une personne, essayez de regarder chacun d’eux sans pour autant insister.

Il est essentiel de les regarder dans les yeux sans trop les fixer. Vous ferez preuve d’assurance lors de l’entretien d’embauche et les échanges seront plus faciles. L’établissement d’un lien entre les deux parties passe ainsi par le regard.

Un sourire à maintenir durant l’entretien

Être souriant a un impact rassurant et positif sur toute autre personne. Cela aura également un effet sur les recruteurs. Le sourire doit être naturel et non figé. Il signifie que la personne est ouverte d’esprit, agréable à vivre et spontané. Ces qualités vous seront favorables lors de la sélection des dossiers de candidature.

Par conséquent, il mérite d’être pratiqué plusieurs fois dans la journée quelques jours avant l’entretien.

Une conclusion positive via une meilleure impression

Certains éléments du langage corporel feront l’objet d’une dernière observation des recruteurs. Il s’agit entre autres de la tonalité de la voix, la démarche, la poignée de main. Ils vous garantiront une meilleure conclusion de l’entretien d’embauche. Vous laisserez une impression à la fois rassurante et positive.

Du début jusqu’à la fin de l’entretien, maintenez des gestes ouverts et courtois. Démontrez votre intérêt pour l’entreprise et le poste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.