fbpx

Enfant intérieur : c’est quoi et comment le rencontrer ?

Bon nombre d’entre nous n’ont jamais entendu parler de l’Enfant intérieur. Pourtant, il vit au plus profond de notre être. C’est un formidable outil de développement personnel que de nombreux thérapeutes utilisent aujourd’hui. Afin d’y voir plus clair, parlons de ce qu’est l’Enfant intérieur. De quelle manière peut-on le rencontrer ? Le point dans cet article.

Qu’entend-on par Enfant intérieur ?

Nombreux sont les contes et les récits mettant en scène l’histoire d’enfants ayant traversé des moments très difficiles et bravé de multiples épreuves avant de devenir finalement des personnages illustres. Les histoires de Moïse, Zeus, ou le Petit Poucet en sont de parfaits exemples. Il faut dire que ces personnages sont à l’image de ce qu’est l’Enfant intérieur.

La notion d’Enfant intérieur découle de nombreuses recherches qui ont commencé du temps de Freud jusqu’aux derniers résultats obtenus aujourd’hui dans le domaine de la neuroscience. Ils ont permis de comprendre plus aisément la manière dont les conflits irrésolus durant la période de notre enfance rejaillissent pour impacter notre vie. La raison en est que quelque part, au plus profond de notre être, réside un enfant oublié, éreinté et abandonné. L’adulte que nous sommes devenu a pris le dessus, l’obligeant ainsi à demeurer dans le silence. Cet Enfant intérieur n’est autre que l’enfant que nous avons été et que nous avons gardé en mémoire. Tout ce dont nous avons vécu durant notre enfance à l’instar des joies, des tristesses, des moments de bonheur, et toutes autres expériences ont façonné l’adulte que nous sommes.

Selon de nombreux spécialistes, nous avons la possibilité de reconnaître et de libérer notre Enfant intérieur afin qu’il puisse à nouveau s’épanouir. C’est tout à notre avantage, car cela nous permet de libérer et reconnaître notre essence, notre faculté à créer, et surtout, le héros qui vit dans l’ombre de nous-mêmes. Par conséquent, nous pouvons vivre avec spontanéité. Selon un théologien, lorsque nous revigorons et apprivoisons notre Enfant intérieur mal en point, il émerge de lui une énergie créatrice.

Comment rencontrer son Enfant intérieur ?

Si vous voulez rencontrer votre Enfant intérieur, ce n’est pas en jouant à l’enfant que vous y parviendrez. Ce que vous devez faire, c’est chercher un moyen de pouvoir dialoguer avec lui. Dans ce sens, voici quelques démarches que vous pouvez entreprendre seul chez vous. Néanmoins, ils n’égalent pas le travail d’un spécialiste comme un psychologue de la famille.

Adoptez les postures caractéristiques de l’enfant

Pour établir un contact avec votre Enfant intérieur, fermez vos yeux et mettez vos deux mains au niveau de votre plexus solaire. Puis, commencez à parler avec lui comme si vous parliez à une personne se trouvant en face de vous. Pour s’exprimer, notre Enfant intérieur se sert de ce que nous ressentons physiquement. Ainsi, pour pouvoir vous rapprocher de lui, vous pouvez tenter de reproduire les gestes, les comportements ainsi que les postures qui caractérisent un enfant. Autrement dit, il vous faut carrément vous mettre dans la peau d’un enfant.

Demandez-lui pardon pour l’avoir mis de côté

Souvent, l’Enfant intérieur a été malmené. Il a été muselé et réduit au silence. Par conséquent, il se cache au plus profond de vous-même. Vous devez tout faire pour gagner sa confiance afin qu’il puisse à nouveau se sentir en confiance. Pour ce faire, il vous suffit de lui demander pardon de l’avoir mis de côté durant ce long moment. Vous pouvez lui parler ou lui adresser une lettre. Donnez-lui autant d’explication que vous pouvez fournir sur les raisons qui vous ont poussé à ne plus vous soucier de son existence. Vous pouvez également lui raconter tout ce que vous avez vécu à partir du moment où vous avez commencé à grandir. Parlez-lui de vos émotions, vos tristesses, vos malheurs ainsi que vos bonheurs. Il vous faut être très honnêtes avec lui et ne pas chercher à déformer la vérité en racontant des mensonges.

Dialoguez avec lui

Dans cette démarche, vous allez converser avec votre Enfant intérieur. Pour ce faire, vous pouvez vous adresser à lui à voix haute en lui posant des questions comme : « Comment vas-tu ? », « Ça te dirait qu’on ait une petite conversation ? », etc. Les réponses doivent vous parvenir de façon naturelle. C’est un peu comme si vous interprétiez un rôle dans une pièce. Ne soyez pas étonné si vous adoptez une voix d’enfant. Il ne faut surtout pas vous en priver, car c’est tout à fait normal. Si vous êtes nouveau dans cette pratique, vous pouvez avoir quelques difficultés, voire avoir des blocages qui sont susceptibles de vous faire douter de la sériosité de l’exercice. Cela peut être interprété par le fait que vous avez des difficultés à accepter votre Enfant intérieur.

Laissez-le dessiner ce qu’il ressent

Tous les enfants adorent dessiner. Ils se servent du dessin comme d’un outil qui leur permet de s’exprimer. Ainsi, permettez à votre Enfant intérieur de dessiner afin qu’il puisse s’exprimer. Pour cela, munissez-vous de crayons et de papiers. Puis, invitez-le à représenter dans un dessin l’adulte que vous êtes. Dessinez de la main gauche si vous êtes droitier et, inversement, dessinez de la main droite si vous êtes gaucher. Tous les jours, permettez-lui de dessiner d’autres situations comme ce qui est susceptible d’éveiller sa colère et sa tristesse. Demandez-lui également de dessiner ce qui peut lui rendre heureux, joyeux, fier, etc.

Montrez que vous êtes un parent attentionné

Vous avancez progressivement dans le dialogue avec votre Enfant intérieur et vous le reconnaissez petit à petit. Il vous faut maintenant lui donner l’image d’un parent qui aime son enfant. Montrez-lui que vous êtes prêts à respecter sa personnalité et sa raison d’être et que vous savez jouer et rire en sa compagnie. Vous devez également lui monter que ses avis et ses désirs comptent énormément pour vous et que vous êtes un parent qui sait imposer la discipline. Durant cet exercice, vous devez éviter de jouer à l’enfant. Toutefois, vous pouvez vous accorder des moments de détentes en jouant ou en dessinant tout ce qui vous vient spontanément dans la tête. Laissez la consolation agir en vous et prenez soin de votre être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *