fbpx

Procrastination : comprendre et éviter de procrastiner ?

La procrastination se définit comme une habitude de remettre à plus tard une tâche que vous pourriez faire tout de suite. Vue sous un autre angle, elle est perçue comme un endettement, du fait que vous allez payer prochainement de votre temps, les activités que vous auriez dû effectuer au moment convenable. Souvent, les procrastinateurs ne se rendent pas compte sur le moment des pertes engendrées par ce phénomène jusqu’à ce que les impacts négatifs commencent à leur tomber dessus. Voyons les causes et les conséquences de la procrastination ainsi que les conseils pour l’éviter efficacement.

Les causes de la procrastination

La procrastination touche presque tout le monde, même avec des tâches qui sont les plus simples. Plusieurs facteurs peuvent la provoquer chez un individu. Ces causes sont souvent en fonction de l’humeur de la personne, mais aussi de la nature des tâches à effectuer. Voici les raisons fréquentes de la procrastination.

Peur de l’échec

Ce phénomène peut être causé par une crainte d’échouer. En effet, il vous est difficile de passer à l’action, car vous prenez trop en compte les conséquences d’un éventuel échec. Vous êtes alors amené inconsciemment à trouver des prétextes pour ne pas agir. Il s’agit d’un système de défense naturelle qui est inné chez l’être humain.

Peur de la réussite

L’habitude de remettre au lendemain se présente également quand vous êtes intimidé par une possible réussite. Cela est dû à la pression que vous-même vous avez mise sur vos épaules. Cette situation arrive quand on exige trop de soi-même. De ce fait, on a peur d’être dépassé par les événements et on préfère rester dans notre zone de confort pour limiter les risques.

Perfectionnisme

Le perfectionniste tombe souvent dans la procrastination à cause de son besoin d’être scrupuleux et précis. Cela va transformer les petites tâches en d’énormes responsabilités. De ce fait, il se convainc d’avoir besoin de beaucoup plus de temps à les accomplir et il finit par les remettre à plus tard. Par conséquent, les activités inachevées s’accumulent et impliquent des conséquences lourdes.

L’envergure de la tâche

Quand il s’agit d’un projet de grande envergure, vous ne savez pas par où commencer. De ce fait, ce genre d’embarras entrave l’entame des activités. Cela peut engendrer une procrastination récurrente.

Dans le cas contraire, si la tâche vous paraît moins importante, il se peut que vous la négligiez par rapport à d’autres activités même futiles. Par conséquent, la tâche jugée simple se trouve remise ultérieurement de façon répétitive.

Le manque d’énergie

La cause de la procrastination ne dépend pas systématiquement des tâches à accomplir. Elle peut aussi être l’effet de l’état physique ou moral du procrastinateur. Il vous est sûrement arrivé de remettre une mission pour le lendemain à cause d’une fatigue ou d’un manque d’énergie. Cette tâche inachevée va cependant vous paraître de plus en plus difficile au fur et à mesure que vous repoussez sa date d’exécution.

Les conséquences de la procrastination

Les causes de la procrastination sont multiples et complexes. Celles que vous avez vus ci-dessus n’en sont que les principales. Cependant, les conséquences sont les mêmes, quelle que soit son origine. De plus, elle n’affecte pas seulement la personne en question. Elle peut avoir des impacts chez les autres personnes en relation avec l’activité inachevée. Voyons ci-après les mauvaises répercussions de la procrastination.

Stress

Le stress est la conséquence principale de ce phénomène. Cela va créer chez vous encore plus de charges mentales. Les tâches non accomplies au moment convenable deviennent un surplus de préoccupation pour votre cerveau.

Temps perdus

Le fait de tout remettre à demain vous fait perdre énormément de temps, car tôt ou tard, vous serez dans l’obligation de les terminer, surtout si cela y va de la stabilité de votre vie personnelle et professionnelle. Une mission qui est faisable en quelques heures peut alors vous prendre des jours pour être achevée.

Culpabilité

La procrastination va vous amener à vous culpabiliser. Mais ce qui est pire, c’est que le fait d’avoir des reproches sur vous-même va vous conduire à ne rien faire. Vous serez ainsi pris dans un cercle infernal qui implique culpabilité et inaction.

Occasion manquée

Ce phénomène peut également vous faire rater une opportunité. Cela peut arriver quand vous hésitez à passer à l’action au moment propice, car il se peut que quelqu’un d’autre aille sauter sur l’occasion sans attendre le lendemain.

Regret

La procrastination est surtout la source de beaucoup de regrets. Si vous développez une habitude de remettre à un autre jour ce que vous devez faire aujourd’hui, votre objectif va vous éloigner progressivement jusqu’à être définitivement inatteignable.

Les astuces pour éviter de procrastiner

Si vous êtes concerné par la procrastination, n’attendez le lendemain pour la vaincre, améliorer votre tranquillité et apaiser votre conscience. Voici quelques conseils efficaces pour que vous puissiez vaincre la procrastination.

Prenez en compte les conséquences

Chaque fois que vous êtes tenté de repousser une activité faisable immédiatement, focalisez-vous sur les conséquences que cela va engendrer. En même temps, vous pouvez songer à l’éventuelle satisfaction que vous ressentirez lorsque la tâche sera terminée.

Adoptez un plan pour vos tâches

Une planification des tâches s’avère utile pour éviter la procrastination. Cette méthode va vous aider à effectuer des activités même si certaines d’entre elles ne vous motivent pas. En effet, les obligations programmées se transforment en objectifs qui vont vous inciter à agir.

Fractionnez les tâches difficiles

Une des méthodes efficaces pour s’encourager à entamer un gros projet est de le fractionner en petits objectifs. Cette technique sert à avancer progressivement pour éviter d’être submergé par l’envergure du travail à accomplir, qui peut mener à la procrastination.

Identifiez les tâches prioritaires

Si vous êtes du genre à remettre les choses difficiles au lendemain, adoptez un nouveau comportement dès aujourd’hui. Cela se traduit par la priorisation des tâches qui vous semblent compliquées. Il est important de les classer par ordre de difficulté afin d’attaquer le plus pénible en premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *