fbpx

Famille toxique : comment le reconnaître et s’en sortir ?

Le terme de « famille toxique » est peut-être méconnu par beaucoup. Pourtant, c’est une triste réalité que l’on retrouve en grand nombre dans la société d’aujourd’hui. Si tel est le cas, quels sont les signes ou les manifestations permettant de reconnaître qu’on vit au sein d’une famille toxique et que peut-on faire pour en sortir ?

Famille toxique : les signes permettant de la reconnaître

Une famille est dite toxique ou dysfonctionnelle lorsqu’elle comprend un ou plusieurs membres dont les comportements sont nocifs à l’égard des autres membres. Une famille est également qualifiée de toxique lorsque certains membres n’assument pas les rôles qu’ils sont censés tenir au sein de la famille. Toutefois, avant d’affirmer avec certitude qu’il s’agit bien d’une famille toxique, il faut vérifier la présence de plusieurs signes.

Le premier signe est le très mauvais état, voire l’absence totale de communication au sein de la famille. Cela se manifeste par le fait que chaque membre se suffit à lui-même. Par conséquent, chacun est indépendant. Pourtant, sur le plan affectif, il n’y a que très peu de liens, voire plus de liens du tout.

Ensuite, il a un deuxième signe que l’on qualifie de manipulation émotionnelle dans une famille toxique. Un membre de la famille ne peut obtenir l’affection d’un autre membre que  moyennant du chantage, de la manipulation, ou tout simplement en trompant l’autre. C’est par exemple le cas lorsque l’un des parents dit du mal de l’autre afin de faire pencher les enfants de son côté.

Puis, il y a le signe de l’éloignement émotionnel. Certains parents n’omettent jamais de subvenir aux besoins fondamentaux de leurs enfants comme la nourriture, les fournitures scolaires, les jouets. Ils ne manquent pas de satisfaire à leurs petits caprices. Parallèlement, sur le plan émotionnel, ils sont très distants et froids. Ils sont si frigides qu’ils sont incapables de leur donner des câlins à leurs enfants et de les embrasser. Ils ne se donnent même plus la peine de montrer des gestes affectueux envers eux. Pire encore, certains parents appartenant à une famille toxique sont incapables d’exprimer leur soutien et leur compréhension à leurs enfants au moment où ils en ont le plus besoin. C’est pour toutes ces raisons que les enfants ont l’impression d’être illégitimes. Ainsi, ils grandissent avec un sentiment de manque d’attachement.

D’autre part, l’existence de conflits fréquents au sein d’une famille peut également insinuer qu’il s’agit d’une famille toxique. Dans une telle famille, les membres ne se respectent pas, si bien qu’ils sont constamment en conflit. Le plus souvent, cela dégénère en violence verbale, voire physique. Ces conflits peuvent se produire entre les parents, entre un parent et un enfant, ou encore entre les enfants.

Enfin, un dernier signe se traduit par des rôles intervertis au sein de la famille. C’est cas lorsque certains parents font preuve d’immaturité devant leurs enfants alors que ce sont eux qui sont censés dresser les limites à ne pas franchir. C’est également le cas lorsqu’un des enfants s’est allié à l’un des parents au détriment de l’autre. L’enfant peut ainsi se prendre pour un partenaire du parent avec lequel il a conclu l’alliance.

Comment se sortir d’une famille toxique ?

Tout d’abord, il vous est impératif de reconnaître votre situation et de réaliser son ampleur. Ensuite, il vous faut trouver le courage d’exprimer ce que vous ressentez. En effet, un individu qui appartient à une famille toxique a tendance à encaisser sans exprimer ses émotions. Si tel est votre cas, dites immédiatement le fond de vos pensées quand vous êtes face à un conflit. Lorsque vous agissez ainsi, vous vous débarrassez d’une grande lourdeur. Il est également important de dire non lorsque c’est nécessaire.

Ensuite, lorsque vous avez réussi à dire non et à faire part de vos ressentis à votre famille, la prochaine étape consiste à vous tenir à l’écart d’eux pendant un certain temps. Le but n’est pas de couper les liens, mais plutôt de vous permettre de voler de vos propres ailes. De cette manière, vous pourrez vous reconstruire.

Par ailleurs, vous pouvez vous entourer de bonnes personnes. L’objectif est de retrouver la chaleur et les bienfaits d’une relation, afin que vous puissiez oublier les mésaventures d’une longue période passée à être enfermé avec votre famille toxique. Ainsi, vous pouvez développer de nouveau cercle affectif avec de nouvelles personnes non toxiques. Pour les choisir, vous pouvez facilement les reconnaître au fait qu’elles ne jugent pas vos moindres faits et gestes. De plus, elles sont capables d’apprécier vos qualités et n’hésitent pas à vous proposer de l’aide si cela est nécessaire.

D’un autre côté, il peut également vous être intéressant de vous rapprocher de personnes qui ont vécu une situation similaire à la vôtre et qui ont réussi à se reconstruire. Ce peut être dans le cadre d’une association, d’une communauté ou d’un groupe de personnes.

Une fois que vous vous sentez d’attaque, vous pouvez à nouveau vous tourner vers votre famille toxique afin de les pardonner. Si votre pardon ne va pas les changer dans l’immédiat, il peut en revanche vous faire beaucoup de bien. En effet, cela vous débarrasse d’un poids énorme, si bien que vous pourrez avancer vers de nouveaux objectifs.

Enfin, une solution ultime et non moins très importante consiste à demander de l’aide à un professionnel, notamment à un psychologue dont la spécialité est la thérapie systémique. Étant un spécialiste de la thérapie familiale, un tel psychologue peut grandement vous aider à résoudre tous vos problèmes d’ordre relationnels et individuels. En effet, il est avant tout capable de vous aider à identifier ce qui se produit réellement au sein de votre famille. Une fois qu’il a identifié la source des problèmes, il peut prodiguer de précieux conseils qui vont vous permettre d’améliorer votre situation. D’autre part, il peut vous venir en aide en mettant en place une thérapie en famille personnalisée, à condition toutefois que les autres membres de votre famille en soient d’accord. Si c’est indispensable, le psychologue peut même vous aider à vous tenir à distance de votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *