Séparation couple : comment la surmonter ?

La séparation couple est un tournant de la vie amoureuse que les ex partenaires doivent surmonter par tous les moyens. La douleur est plus vive chez la personne quittée, mais elle a toutes les chances de se relever et d’aller de l’avant. Découvrez ces quelques conseils pour gérer une rupture douloureuse.

Si votre partenaire vous a quitté

Si vous avez tout essayé pour sauver votre couple, mais que tout est tombé à l’eau, sachez qu’il est parfaitement possible de vous en remettre. Il vous faudra du temps et de l’effort, mais vous allez surmonter cette épreuve. En tout cas, il faut y croire. Suivez ces quelques conseils afin d’accélérer votre phase de guérison amoureuse suite à une séparation couple.

Avant toute chose, les efforts que vous allez fournir, faites-les pour vous, pour votre bien. Ne les faites pas pour votre partenaire.

Assumez votre douleur

La personne quittée et celle qui quitte ne connaîtront jamais la même douleur. C’est surtout le cas pour une rupture non consentie.

Celle qui quitte bénéficie d’une longueur d’avance pour gérer le deuil de cette relation. Elle ne verra pas la situation comme un coup dur. Sûrement, parce qu’elle a déjà anticipé ce qui allait se passer. Elle a sûrement pensé à cette alternative des mois ou des semaines avant.

C’est la personne quittée qui aura du mal à gérer la séparation couple. C’est pour cela qu’elle doit d’abord accepter la situation et laisser cette souffrance la submerger.

Symbolisez cette douleur

La douleur psychologique est nettement plus difficile à gérer lors de la séparation couple. De plus, elle est plus conséquente quand il s’agit d’une souffrance inattendue. N’hésitez pas à exprimer vos ressentis en les verbalisant.

Souvenez-vous de la puissance des paroles, de ses aptitudes à apaiser votre douleur et votre colère. Le principe est le même que lorsque autrefois, vous vous disputiez et que vous avez haussé le ton. Rappelez-vous le bien que cela vous faisait. La souffrance et la colère deviennent passagères quand on les exprime avec des mots.

À vous de choisir les personnes à qui vous voudrez parler. Si votre partenaire vous donne toujours l’occasion de lui adresser la parole, profitez-en. C’est encore le moment de lui dire ce que vous ressentez vraiment. Si ce n’est pas le cas, trouvez une personne prête à vous écouter, sans émettre aucun jugement ni aucun commentaire.

Acceptez la situation

Ne vivez pas dans le déni, mais affrontez cette dure réalité. La phase de déni ne fera que retarder l’inévitable. Elle ralentit le processus de guérison à l’issue d’une séparation couple.

Quand vous niez la situation, une partie de vous croit toujours que votre partenaire va revenir sur sa décision. Vous serez tenté de penser aux derniers merveilleux moments de votre vie de couple. Vous allez vous y accrocher tout en pensant que votre partenaire a commis une erreur. Vous cultivez un faux espoir et vous finissez par vous convaincre qu’il n’y a pas eu de rupture, que c’est juste un tournant dans votre histoire.

C’est l’attitude évidente qui vous empêche de tourner la page. On ne vous demande pas de l’oublier du jour au lendemain, mais vous devez essayer de comprendre que vous avez tout essayé pour ne pas arriver là, mais que cela n’a pas fonctionné. Alors, acceptez cette triste situation et commencez à aller de l’avant.

Méfiez-vous des souvenirs

Le départ de la personne que vous avez aimé laisse un grand vide dans votre vie. Soudain, vous n’avez plus personne à qui parler, à qui partager vos sentiments. Alors, naturellement, vos souvenirs vont remonter pour combler ce vide. Ne vous accrochez pas trop à ces images, car ce ne sont que des souvenirs appartenant au passé qui vont rendre difficile la phase de rebond après une séparation couple.

Équilibrez vos habitudes

Les habitudes ont été partagées quand vous étiez encore en couple. Maintenant que vous êtes seuls, apprenez à gérer votre habitude. Le but n’est pas de tout changer jusqu’aux moindres détails. Il faut juste bannir de vos quotidiens vos habitudes à deux. En revanche, gardez les vôtres, car elles font partie de votre mode de vie personnelle.

Préservez la sociabilité

La séparation  couple non consentie aura une répercussion considérable sur votre état psychologique. Vous aurez tendance à ne plus croire aux gens et au bonheur. Cette pensée vous pousse à recontacter votre ex-partenaire et à repousser les gens qui vous entourent par peur de s’engager de nouveau.

Votre rupture peut vous empêcher de faire des activités enrichissantes. Elle vous amène à se focaliser sur votre souffrance. Vous devez surmonter cette situation, car elle vous empêche de tourner la page et d’aller de l’avant. Renouez le contact avec le monde extérieur et décidez de commencer une nouvelle vie.

Si c’est vous qui quittez votre partenaire

La séparation  couple fait mal. Il faut annoncer votre décision de rompre avec tact et délicatesse. Cela permet d’amoindrir le choc que votre partenaire va ressentir.

Exprimez clairement votre décision

Le but n’est pas d’annoncer votre décision de rompre avec agressivité et méchanceté. Essayez d’être franc et mature afin de limiter les dégâts. Évoquez les motifs exacts de votre décision, sans détour et sans sous-entendu. Cette technique aide votre partenaire à accepter votre décision. Il ne faut pas que vous vous montriez hésitant dans votre décision. C’est une situation qui sème le doute chez votre partenaire. Prenez une décision bien réfléchie et bien ferme.

Partez sans condition

Lors d’une séparation couple, la décision doit être définitive. Si vous choisissez de partir, alors, partez avec tous vos affaires et ne laissez rien de vous à votre partenaire. Autrement, cela peut compliquer sa phase de guérison. Ne réclamez pas une amitié qui n’aura probablement pas lieu. Soyez responsable de votre décision et laissez le temps et l’opportunité à votre ex partenaire de refaire sa vie sans vous.

Mesurez votre sincérité

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Le but n’est pas de mentir, mais de ne pas tout révéler à votre partenaire. Les motifs de votre départ peuvent être plus blessants que la séparation elle-même.

C’est inutile de remuer le couteau dans la plaie en récitant tous les défauts de votre partenaire qui vous ont poussés à partir. Dites-lui juste que vous ne sentez pas à votre place dans cette relation.

Pour alléger sa souffrance psychologique, il vaut mieux que vous endossiez la responsabilité  concernant la séparation couple. Votre partenaire aura largement sa part de souffrance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.