Le déménagement : quels impacts psychologiques ?

D’après un récent sondage, le déménagement peut causer, au même rang que le congédiement et le décès d’un proche, d’importants stress et angoisse. Vous pourrez penser que cette affirmation est exagérée, mais non ! Ce changement peut causer chez certaines personnes de graves traumatismes psychologiques et des complications émotionnelles. Déménager revient à laisser une partie de sa vie, de son identité et de ses souvenirs derrière soi. Plus la personne s’attache à son ancienne habitation, plus l’adaptation sera difficile et compliquée. Retrouvez dans cet article les questions liées aux stress causés par un déménagement.

Pourquoi un déménagement peut-il avoir des impacts psychologiques ?

De manière simplifiée, l’impact psychologique d’un déménagement peut s’expliquer par une modification de la personnalité et de l’identité, puisque ces deux éléments se construisent en prenant compte de l’environnement familial et social.

L’importance de l’interaction avec son environnement

Une personne forge ses caractères en interagissant avec l’environnement qui l’entoure, y compris son lieu d’habitation. Ces interactions peuvent être de nature sensorielle ou relationnelle. En effet, un déménagement ne signifie pas simplement quitter son lieu d’habitation, cela signifie aussi perdre le contact avec certaines personnes.

Il est toutefois nécessaire de préciser qu’un déménagement ne peut changer de manière radicale le comportement d’un individu, mais change uniquement le paysage social et culturel de ce dernier. De ce fait, une personne qui déménage peut perdre peu à peu ses repères et fait face à un sentiment d’isolement ou d’insécurité.

L’apparition de sentiment d’insécurité et de déprime face au changement

Face au changement de ville, de culture et d’entourage, une personne peut se sentir seule, incomprise et mise à l’écart. Ce problème peut persister lorsque le sujet fait face à des difficultés pour son intégration sociale. Si ce dernier avait une vie sociale intense avant son déménagement, le problème peut alors être encore plus important. En effet, cela déstabilisera encore plus la personne et peut même entraîner une perte de confiance en soi. Cette perte s’explique le plus souvent par le sentiment de repartir de zéro et de remettre en doute ses propres capacités. Il n’est pas rare qu’une personne dans cet état d’esprit tombe dans la dépression.

Plusieurs causes peuvent pousser une personne à déménager, dont la recherche d’un meilleur travail, les études ou encore des raisons de santé. Ces raisons citées poussent que très rarement le sujet à des angoisses ou à de la tristesse. Le contexte est tout autre si le motif est par exemple, une séparation, une perte d’emploi ou encore la perte d’un être cher. Dans ce cas, il sera plus difficile d’oublier la maison, la rue ou encore les voisins, puisque ces derniers évoqueront chez la personne des souvenirs intenses auxquelles il s’attache.

Découvrez les causes de dépression lors d’un déménagement

Les psychologues sont souvent menés à comparer le déménagement à une rupture  familiale ou encore à une rupture amoureuse. Ils affirment ensuite que les mois qui suivent cette séparation sont souvent douloureux. Durant cette période, la personne vit avec de fortes angoisses et un sentiment d’isolement.

 Quels sont les signes d’une dépression suite au déménagement ?

Il est possible de déterminer si une personne fait preuve ou non de dépression après-déménagement. Pour cela, il suffit qu’il montre l’un, ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Une envie continue de dormir : il aura toujours sommeil, même s’il n’est pas fatigué
  • Une insomnie persistante : oui, la personne en dépression peut aussi manquer d’envie de dormir lorsqu’il est envahi par des émotions fortes,
  • Une perte de l’envie de sociabiliser : la personne ne présente peu d’intérêt à parler ou à faire des activités avec d’autres personnes,
  • Une apparition d’idées obscures.

Pourquoi le changement nous fait-il peur ?

Qu’on l’accepte ou non, le changement et le renouveau constituent l’un des plus grandes causes de la peur et du stress face au déménagement. Bien que l’envie de garder son voisinage, sa maison et ses habitudes tente certains à rester, l’angoisse et le stress du changement en a persuadé pus d’un.

La peur de l’inconnu s’explique par un mécanisme de défense psychologique qui adopte comme objectif la protection des acquis, et de la préservation face à des éventualités ou aux dangers. Ainsi, notre esprit sera toujours réticent lorsqu’il s’agit de laisser nos acquis, pour faire place à de nouvelles choses, à de nouvelles aventures par précaution.

Apprenez les bons réflexes afin de mieux supporter un déménagement

Lorsque le déménagement peut causer chez vous un sentiment de stress ou d’angoisse, il est souvent nécessaire de prévenir de ces maux afin de mieux s’intégrer dans votre nouvel écosystème. Pour cela, il est important de faire une évaluation rapide de votre état de stress.

Comment évaluer mon stress ?

Pour cette évaluation, il vous suffit de vous poser les bonnes questions : ma nouvelle destination me convient-elle vraiment ? Est-ce que les raisons de mon déménagement sont réellement justifiées ? Cela me permettra-t-il d’évoluer ? Est-ce que mon stress vient vraiment du changement ?

Une fois ces questions clarifiées, vos doutes s’amoindriront peu à peu et votre stress sera moins persistant. Cette évaluation vous permettra aussi de gérer avec aisance le déroulement de votre déplacement et de votre intégration.

Quel conseil pour aider à surmonter un déménagement ?

Si la peur de perdre votre ancienne vie vous fait peur, il vous sera alors utile de garder un contact avec vos amis, vos voisins. Si la possibilité se présente, rendez leur visite de temps à autre. De ce fait, votre tristesse sera atténuée et la distance semblera moins importante. Qui plus est, les nouvelles technologies sont là pour vous aider.

S’occuper pour oublier ses sentiments peut aussi marcher. Lancez-vous dans de nouveaux projets, profitez pleinement de vos temps libres et vous verrez, votre angoisse partira toute seule. Et surtout, faites en sorte que votre nouvel appartement correspond correctement à vos envies. Rien n’est plus important lors d’un déménagement que de se sentir qu’on aura un nouveau chez soi. Toutefois, si les problèmes persistent au bout de quelques mois, il vous sera bénéfique de prendre conseil auprès d’un spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.