L’amour : c’est quoi exactement ?

Dans sa globalité, l’amour est ce sentiment fort que l’on éprouve uniquement pour certaines personnes. Plus précisément, il s’agit d’un sentiment unique que deux personnes éprouvent l’un pour l’autre. Pour avoir l’assurance que ce sentiment est bien réciproque, il a ceux qui s’amusent à effeuiller la marguerite, car elle serait censée refléter ce que l’autre ressent. Plus sérieux, il y en a d’autres qui vont droit au but en demandant directement à l’être aimé ce qu’elle ressent. Vous l’aurez compris, nous allons parler d’amour dans cet article. Qu’est-ce exactement ? Suivez-nous et vous en saurez davantage.

L’amour à différents stades de la vie

Les humains commenceraient à ressentir et expérimenter l’amour vers l’âge de 2 à 6 ans. Les amitiés durant l’enfance sont généralement fondées sur le plaisir d’être ensemble. D’une manière générale, c’est ce qui marque le commencement de l’amour. Tout en jouant ensemble, des amourettes s’établissent entre les enfants. Puis, vient l’âge de l’adolescence où l’on a les premières émotions, les premiers coups de cœur et finalement le premier amour. L’amoureux(se) ressent alors une telle chaleur dans le cœur à la proximité de son amoureux(se). À cet âge, l’amour fait perdre la notion du temps : les heures paraissent être si courtes quand on est avec l’être aimé(e) et chaque instant loin de sa présence parait être une éternité.

Ensuite, il y a les premiers projets à deux. Souvent, il n’y a encore rien de bien concret. C’est plus de la rêverie ou l’on se dit que l’on ne conçoit pas l’idée d’une vie future sans l’autre et que le monde s’écroulerait si quelque chose arrivait à ce jeune amour. Il y a tout de même ceux qui parviennent à voir plus loin en aspirant fonder une famille pour avoir les plus beaux enfants aux mondes. On parie souvent sur l’éternité.

Pourtant, au bout d’un certain temps, tout s’écroule. C’est le premier chagrin d’amour. On pleure tous les larmes de son corps en se disant : « je n’arrive pas à croire qu’il ait pu me faire ça», « J’ignorais complètement qu’il pouvait être comme ça. » Ce premier chagrin d’amour crée souvent un énorme vide. On perd l’appétit et on n’a plus gout à rien. C’est la déprime et la vie ressemble à un navire en train de couler. Mais au moment où tout semble être perdu et sans espoir, voilà qu’un nouvel amour vient à la rescousse.

Ces premiers instants où l’on a vécu l’amour sont inoubliables. C’est durant ces périodes que nous avons appris à ressentir les joies et les merveilles de l’amour, mais aussi les peines et les chagrins qu’il peut susciter. Mais à un moment donné, après qu’on ait enchaîné rencontre et rupture, on découvre finalement la véritable âme sœur et on fait vœu de ne plus jamais la quitter.

Mais qu’est-ce que l’amour ?

Tel que le définit le Petit Robert, l’amour est une émotion induisant une intense agitation ou un mouvement. Il nous pousse à montrer de l’affection. Autrement dit, l’amour ne serait autre qu’un mouvement en direction d’une autre personne. Autrement dit, si ce mouvement cesse, l’amour cesse également. Alors, de quelle manière peut-on faire durer le mouvement de deux personnes qui se rapprochent l’une de l’autre à travers les évènements bons ou mauvais, heureuses ou malheureuses qui surviennent dans leur vie de couple ?

Pour faire durer l’amour, il y a trois ingrédients fondamentaux que l’on doit concentrer vers l’être aimé(e): l’admiration, le désir sexuel et le rêve. Ils doivent être stables et réciproques.

L’admiration

Quand on a de l’admiration pour quelqu’un, on ressent de la joie et on se sent épanouie devant sa beauté ou ce qu’il représente. Comme, l’amour réside dans le respect, on le compromet sérieusement lorsqu’on se dit des choses insensées dans le couple. Dans une relation à deux, plusieurs choses peuvent mettre en désaccord comme l’éducation des enfants, la gestion de l’argent, etc.

Toutefois, pour le bien du couple, il est primordial que l’un et l’autre soient toujours en accord sur le fait que l’un mérite le respect de l’autre, que l’autre est unique et est digne de l’admiration de l’un, et vice-versa. Si cette admiration régresse, cela veut dire que c’est l’amour lui-même qui est en régression.

Le désir sexuel

L’attirance physique réciproque est à la base de l’amour. C’est pour cette raison qu’une relation sexuelle symbolise avant tout l’amour. Il n’y a rien de mieux que d’avoir une relation intime avec celle qu’on aime. Physiquement parlant, l’amour incite deux personnes amoureuses à se coller, se frotter, se serrer, se caresser et se pénétrer l’une l’autre pour fusionner. Cependant, ce désir, aussi fort soit-il, doit être entretenue en se gardant une certaine distance.

En effet, les coups de foudre peinent à résister à une passion qui devient trop imposante et la fusion totale fait disparaitre le désir. Nous désirons ce que nous ne possédons pas ce que nous avons déjà acquis. C’est pour toutes ces raisons qu’il est nécessaire que chacun mène une part d’existence indépendamment de l’autre.

Le rêve

L’amour entre deux personnes les incite à avoir des rêves communs. Ils aspirent souvent aux mêmes choses et, ensemble, ils créent des projets. Il s’installe peu à peu une véritable complicité qui, au début, se solde souvent par des réussites comme l’acquisition d’une première maison ou une première voiture, la naissance d’un premier bébé, la réussite dans le domaine professionnel, etc.

Chacun peut avoir ses propres rêves qui n’interfèrent pas avec les rêves du couple. Mais quand ce sont nos propres rêves qui dominent ceux de notre couple ou bien nous rêvons avec une autre personne, cela annonce la fin de notre rêve à deux dans un futur proche. En effet, lorsqu’on s’aime, on rêve ensemble de choses réalisables à deux.

Finalement, l’amour c’est…

Au final, l’amour n’est autre que montrer des gestes affectueux, comme :

  • offrir des cadeaux sans raison,
  • aimer l’autre telle qu’il ou elle est physiquement (avec ou sans maquillage),
  • renifler la bonne odeur de l’autre dans ses vêtements lorsqu’il ou elle n’est pas présent(e),
  • envoyer un petit texto touchant à l’autre ou l’appeler pour ne rien dire d’autre que « je t’aime»,
  • rire ensemble et savoir faire rire l’autre,
  • être convaincu qu’une certaine distance même temporaire est nécessaire,
  • savoir se surpasser pour l’autre,
  • trouver le moyen de passer du bien au très bien,
  • apprendre et aimer faire la lessive ou le bricolage pour être encore plus près de l’être aimé(e), etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *