Honte : manifestation, origine et gestion de ce sentiment

Lorsque nous ressentons la honte, nous avons parfois envie de nous réfugier sous terre ou de nous enfermer dans un placard à l’abri de la vue des autres. En vrai, la honte est une émotion  résultant du mélange de plusieurs émotions, dont la tristesse, la colère, la peur, le sentiment d’être impuissant, le désespoir et la rage intérieurs. Nombreux sont ceux qui confondent culpabilité et honte. La culpabilité est liée à un comportement qu’on a adopté. On se sent coupable après avoir commis un délit ou après avoir dit un gros mensonge par exemple. On réalise alors que ce qu’on a fait est mal. Par contre, la honte est plus enracinée en profondeur. Elle nous pousse à nous focaliser non pas sur un comportement, mais sur nous-mêmes. Si le sujet vous intéresse, découvrez dans la suite de cet article la manifestation de la honte, son origine et les différentes manières de la gérer.

Manifestation de la honte

La honte nous fait concentrer sur nous-mêmes. Nous mettons alors à avoir une multitude de pensées négatives : « je ne mérite pas l’amour et l’intérêt des autres », « je suis naturellement mauvais », « je suis une personne insignifiante », etc.

Sur le plan émotionnel, la honte se manifeste par une gêne, un malaise plus ou moins intense, une peur et parfois par de l’agressivité. Les signes corporels que l’on peut observer chez une personne qui a honte sont des yeux baissés, un visage qui rougit, une tête basse, un sourire particulier, etc. Une personne qui a honte a parfois du mal à bien articuler et l’on peut parfois apercevoir à sa manière de se comporter qu’elle est mal à l’aise à cause de sa honte.

D’autre part, la honte compromet sérieusement notre estime de soi. Nous nous sentons alors indignes du soutien des autres ou d’une deuxième chance qui nous est pourtant accordé. La honte peut même nous pousser à refuser de saisir les mains tendues par ceux qui veulent nous aider. Selon une chercheuse très connue, 3 éléments sont indispensables au développement de la honte. Citons le jugement, le secret et le silence.

La meilleure manière de pouvoir se débarrasser d’une honte est d’en parler autour de soi. Encore faut-il se confier à une personne que l’on sait capable d’exprimer de l’empathie pour nous.

Origine de la honte

Le regard des autres vous met-il parfois dans l’indisposition ? À un moment donné, nous avons tous ressenti cette honte engendrée par une représentation sociale. Sous le regard des autres, nous avons honte après avoir montré un geste inapproprié ou dit un mot déplacé, mais aussi à cause d’un défaut associé à notre présentation physique ou intellect ou tous autres défauts que nous attribuons à un déficit de perfection.

Prenons l’exemple d’une personne en sevrage dans le cadre d’une cure de désintoxication. Cette personne peut ressentir la honte s’il venait à céder à la tentation. Ce serait une rechute qui engendrerait frustration et humiliation chez la personne. Dans un cas similaire à celui-ci, nous avons tendance à nous culpabiliser avec un fort sentiment d’indignation et de honte qui nous pousse à vouloir abandonner. Sachez que ce sont des sentiments tout à fait normaux que l’on ne doit surtout pas ignorer.

Toutefois, dès qu’ils ont été repérés, il nous faut garder en tête ces sentiments et ne pas les laisser commander notre vie s’ils ressurgissent plus tard dans d’autres circonstances. Ce sont généralement des émotions nocives étant donné qu’elles convertissent nos sentiments temporaires de vulnérabilité en états existentiels qui compromettent sérieusement notre avancement vers le changement. En vrai, la honte témoigne de nos fragilités ou faiblesses. Elle met en évidence ce qui fait de nous des êtres humains.

Commente gérer sa honte ?

Êtes-vous envahi par la honte ? Voici différentes manières de la gérer.

Reconnaitre sa honte

La honte se manifeste de manière récurrente jusqu’à ce qu’elle soit totalement maitrisée. Afin de rompre le cycle à l’origine de cette récurrence, vous devez reconnaitre votre comportement et les images projettes par vos pensées négatives. Qu’est-ce qui se passe lorsque vous êtes en colère ? Vous vous mettez peut-être à rougir.

Et lorsque vous êtes triste, vous vous mettez peut-être à fondre en larme. Alors, lorsque vous avez honte, qu’est-ce qui se produit sur votre corps ? Dès lors que vous avez identifié les réactions de votre corps face à la honte, vous pourrez faire preuve de plus d’indulgence dans votre approche. Vous pourriez clamer haut et fort ces mots : « Je promets de faire mieux si l’occasion se représente ».

Exprimer sa honte

Parler de votre honte à quelqu’un peut énormément vous soulager. Il s’agit ici d’un des éléments à la base de la thérapie comportementale et cognitive. Selon les spécialistes, la honte est un sentiment qui montre qu’à un moment donné, vous croyiez être seul.

S’il y a une personne disponible parmi votre entourage qui éprouve de l’empathie à votre égard et qui vous écoute avec énormément d’attention, vous pouvez établir une relation de confiance avec cette personne. Cette relation vous permettra de surmonter votre honte.

Accepter le sentiment et les origines de la honte

Tout le monde commet des erreurs. C’est la manière dont nous nous relevons après ceux-ci qui compte. Prenons le cas de la personne en sevrage et votre rôle est de le réconforter. Vous devez alors l’aider à réaliser les faits : combien de temps a-t-elle résisté à la tentation ? Combien de fois a-t-elle surmonté son envie de replonger ? Etc. Ensuite, vous allez tout simplement la rassurer en la faisant réaliser que tous ses efforts jusque-là n’ont pas été vains. Inutile de sombrer dans la honte ou la culpabilité.

Être conscient de sa propre valeur

Soyez indulgent envers vous-même. Pardonnez vos erreurs, car cela vous fait gagner en estime de soi et vous permet de vous débarrasser de votre honte. Retenez bien les leçons que vous avez tirées des erreurs du passé et vous devez veiller à ce qu’elles ne se reproduisent plus à l’avenir.

Vivre le présent

Garder continuellement dans votre pensée les erreurs du passé ne fait que rendre votre honte encore plus importante. Vous devez tout simplement vivre intensément le présent et ranger le passé douloureux dans les oubliettes. Vivre le présent vous apportera la paix et la sérénité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.