Emprise psychologique : définition, manifestation, comment s’en sortir ?

L’emprise psychologique est une forme de manipulation mentale dominatrice qu’une personne exerce sur les autres pour arriver à ses fins. Elle peut être présente au sein de la famille, dans le couple, entre amis ou au travail et tout le monde peut en être victime. Comment reconnait-on l’emprise psychologique ? Comment se manifeste-t-elle ? De quelle manière peut-on s’en sortir ? C’est ce que nous allons répondre dans cet article.

Qu’entend-on par emprise psychologique ?

L’emprise psychologique se définit comme une forme de manipulation mentale ou psychique qu’une personne utilise pour faire plier les autres à sa volonté ou pour obtenir d’eux ce qu’elle désire. Même si on l’attribue souvent au pervers narcissique, l’emprise psychologique peut s’instaurer dans différents domaines :

  • Au sein du couple, l’un des partenaires exerce son emprise sur l’autre,
  • En famille, lorsqu’un parent ou un membre en position dominante exerce son emprise,
  • Entre amis, lorsque l’un a un ascendant psychologique sur l’autre,
  • Dans le milieu professionnel : emprise d’un supérieur hiérarchique ou d’un collègue de travail
  • Dans une communauté : emprise d’une personne influente ou d’un gourou s’il s’agit d’une secte.

Comment reconnait-on une emprise psychologique ?

On reconnait l’emprise psychologique en observant de près l’attitude du dominant et celle de sa victime. Le dominant n’hésite pas à utiliser différents stratagèmes pour parvenir à ses fins. Il peut humilier la personne sous l’emprise, la dénigrer, la harceler, lui mentir, la menacer, la faire chanter, la rendre dépendante financièrement, etc. Si la situation ne tourne pas à son avantage, le dominant cherchera à culpabiliser sa victime. Il peut éprouver un malin plaisir à voir la personne dominée se plier à ses exigences. Cependant, il est désarmé lorsque sa victime le flatte ou montre des gestes tendres et pleins de gentillesse. C’est comme si le loup devenait un agneau. Soudain, il fait preuve de compréhension et change carrément d’attitude, surtout devant d’autres personnes.

Quant à la victime, son estime de soi est souvent au plus bas niveau. Le dominant en profite pour la rendre moins confiante en elle-même. Le manipulateur cherche à étendre son influence en faisant taire les traits de personnalité de sa victime. Par conséquent, cette dernière vit constamment dans l’angoisse de voir ses avantages s’envoler ou de perdre l’autre (le dominant) si elle ne se soumet pas. Elle devient dépendante affective et ne peut plus s’imaginer vivre sans le manipulateur.

Quelles sont les causes de l’emprise psychologique ?

En général, un manipulateur a recours à l’emprise psychologique parce qu’il manque de confiance en lui-même ou parce qu’il cherche à se soulager d’une blessure intérieure. La manipulation est son outil de prédilection pour repousser ses angoisses et pour remplir le vide qu’il ressent intérieurement. Avoir un ascendant sur les autres pour les faire souffrir lui permet de se décharger sur eux, de gagner en assurance et d’extérioriser ses émotions négatives. L’emprise psychologique est parfois associée à des troubles de la personnalité ou psychiques, ou encore à des tendances perverses. Elle peut se faire inconsciemment ou volontairement. En effet, le manipulateur peut dans certains cas ne pas être conscient de ce qu’il fait.

Quelles sont les conséquences d’une emprise psychologique ?

Une emprise psychologique prolongée peut amener la victime à dépendre de son manipulateur sur le plan affectif. Elle n’a plus ni autonomie ni liberté dans ses choix et prises de décision. En amour, elle est incapable de vivre une relation normale et de faire confiance à l’autre. La relation toxique qu’elle entretient avec son manipulateur nuit considérablement à sa personnalité si bien qu’elle ne se reconnait plus. On parle de trouble de dépersonnalisation. Dans le pire des cas, la victime peut tomber dans une dépression qui pousse à avoir des envies suicidaires.

Comment peut-on sortir d’une emprise psychologique ?

Pour se libérer d’une emprise psychologique, une victime ne doit pas rester à l’écart des autres, encore moins agir seule. Elle doit bénéficier du soutien de ses proches ou de l’accompagnement d’un professionnel. En général, le processus se déroule en deux phases.

Phase 1 : sortir de l’habitude associée à l’emprise psychologique

Pour sortir de l’emprise psychologique, la victime doit d’abord accepter la toxicité de tout ce qui en découle. Elle doit cesser progressivement d’admirer son manipulateur afin de le rendre moins crédible. Lui rédiger une lettre pourrait aider la victime à avancer dans cette phase. Même si elle ne la soumettra pas au manipulateur, cette lettre permet à la victime de décrire toute sa peine. Parler de l’emprise psychologique à son entourage l’aidera à se décharger de ce lourd fardeau.

En effet, elle a plus que jamais besoin des soutiens inconditionnels de ses proches pour surmonter la situation. Leurs conseils lui seront utiles pour renforcer ses capacités à résister aux avances de son manipulateur et à recouvrer petit à petit une autonomie de choix et de jugement. Ses proches doivent faire preuve de patience et de tact envers la victime afin qu’elle puisse faire la distinction entre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.

Phase 2 : se reconstruire

La victime d’une emprise psychologique a besoin d’aide pour s’en sortir. Le recours à l’aide d’un expert peut être une solution efficace et rapide. Psychiatre, psychothérapeute, psychologue, sophrologue, etc. peuvent l’accompagner dans cette phase difficile. En général, le professionnel lui fait faire un travail centré sur l’estime de soi. La victime a effectivement tendance à se culpabiliser, à se sentir indigné ou coupable, et même à se couvrir de honte lorsqu’elle réalise ce qui se passe réellement. Le professionnel va également l’aider à s’habituer à vivre indépendamment de l’emprise psychologique afin d’être entièrement autonome sur le plan affectif.

Aujourd’hui, il existe de très bons livres portant sur la thématique de l’emprise psychologique et relationnelle. On peut y puiser d’excellentes ressources permettant de se libérer du contrôle d’un manipulateur. À part cela, intégrer des groupes de discussion, des associations ou des communautés où l’on peut prendre la parole, entendre les témoignages d’autres personnes peut aider une victime d’emprise psychologique à réaliser qu’elle n’est pas la seule à vivre dans cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *