fbpx

Affronter un pervers narcissique – comment le reconnaître, le déstabiliser, engager une rupture ?

Parmi les troubles de la personnalité les plus connus actuellement, on évoque de plus en plus la perversion narcissique. Si ce mécanisme de manipulation mentale semble plaire d’une manière malsaine à celui qui le pratique, la souffrance qu’il engendre sur son entourage n’est pas des moindres. Le plus souvent, les victimes des pervers narcissiques sont malmenées entre peur, honte, confusion, doute de soi et même dépression. Des sentiments aussi néfastes conduisent les plus vulnérables à des actes de désespoir inconcevables, car les dégâts sont bel et bien réels qu’ils soient psychologiques ou somatiques. Il existe aujourd’hui des professionnels destinés à étudier et à traiter ce type de psychopathologie vicieuse et toxique.

Les traits caractéristiques d’un pervers narcissique

Par définition, un pervers narcissique est une personne vicieuse et imbue d’elle-même. Les manipulateurs narcissiques peuvent être aperçus dans tous les cadres relationnels existants : les couples, les familles et les relations professionnelles. Ils peuvent être des patrons trop exigeants, des parents autoritaires ou un conjoint maladivement jaloux causant des soucis de couple permanents. Dans tous les cas, certains points de repère permettent de reconnaître le syndrome.

Le double visage

En public, une personnalité narcissique fait preuve d’amabilité et de grande compréhension. Une fois en privé, elle rend la vie de sa victime infernale au point que celle-ci en devienne paranoïaque et dépressive surtout aux yeux de son entourage. Usant habituellement de la séduction, ce type de personne est très habile dans la manipulation psychologique.

L’absence d’empathie

Les pervers narcissiques ont souvent du mal à reconnaître aux autres la possibilité d’avoir des besoins. S’il y a ceux qui ne sont pas conscients de l’affliction qu’ils provoquent, la plupart éprouvent même une certaine jouissance dans la souffrance et la détresse de leur cible. Cela est dû au fait qu’ils ne voient pas au-delà de leurs personnes et de leurs intérêts.

La mégalomanie : la folie des grandeurs

Selon les spécialistes, les pervers narcissiques sont des individus ayant une ambition et un orgueil démesurés. Le désir excessif de gloire et de puissance régit leur comportement au détriment de leur victime. Leur attrait illimité pour la fortune les pousse à exploiter leurs proies et s’octroyer les revenus de ces dernières pour mieux les contrôler.

L’utilisation de la violence

Intimider et humilier leurs victimes sont parmi les objectifs principaux des personnes atteintes du syndrome de perversion narcissique. Entre brutalité verbale et violence psychologique incessante, les manipulateurs usent également de violence physique, surtout pour réduire leurs victimes au silence. En parallèle, ils enchaînent critique après critique, en privé de manière cruelle et en public toujours de manière subtile.

Le mensonge au quotidien

Le mensonge perpétuel est un autre caractère pathologique chez les pervers narcissiques. À cause de leur soif exagérée de flatterie, ils mentent constamment pour se vanter et être complimentés. Il peut même leur arriver de s’attribuer les qualités et les triomphes de leurs victimes lorsque leur besoin de reconnaissance devient trop grand.

Les pervers narcissiques sont très habiles avec la séduction

Au-delà du paraître, les personnes ayant des troubles de la personnalité narcissique aiment user de leur charme pour endormir la méfiance de leur souffre-douleur. Même quand ils sont en tort, ils ne le reconnaissent jamais et ne se remettent jamais en question. Il se peut qu’ils utilisent cette faculté pour faire croire qu’ils vont changer, mais au bout du compte, c’est juste un moyen de faire retomber leurs victimes dans leurs filets. Ils sont même capables de retourner la situation en inversant les rôles.

L’esprit du « diviser pour régner »

La plus grande satisfaction des pervers narcissiques est de ressentir l’emprise qu’ils ont sur les personnes qu’ils martyrisent. Pour maintenir cette domination, ils font souvent en sorte que les victimes coupent tous liens avec leurs proches. Isolées, elles deviennent et restent vulnérables et faciles à manipuler.

Les égarements sexuels

Les déviances d’ordre sexuel font partie des symptômes distinctifs de la perversion narcissique. Ceux qui ont probablement subi d’abus sexuels étant petits sont les plus susceptibles de manifester cet aspect. En couple, ils expriment souvent des désirs sexuels peu communs à l’image du sadomasochisme tandis que les plus troublés ne ressentent aucune gêne à avoir des relations incestueuses et pédophiles.

Les précautions à prendre face à un pervers narcissique

En général, une personne sous l’influence d’un manipulateur narcissique n’est pas consciente de l’anormalité de la situation. Raison pour laquelle il serait plus prudent de prendre les dispositions nécessaires pour éviter de tomber dans une dépendance affective aussi toxique.

Comment se protéger d’un pervers narcissique ?

Même si ce n’est jamais évident au premier abord, une personne souffrant de perversion narcissique est nocive et dangereuse. Malheureusement, on peut rencontrer ce type de personne partout et à tout moment. Aussi faudra-t-il savoir le reconnaître et prendre des mesures qui demandent des efforts assez drastiques surtout pour les personnes qui se confient facilement.

Identifier un pervers narcissique ne consiste pas à qualifier de manipulateur le premier collègue envahissant ou le premier amoureux jaloux. Il s’agit d’observer une combinaison des quelques signes caractériels chez une seule et même personne comme le refus systématique de ses torts, le vocabulaire subtilement dévalorisant, la séduction et le double langage, etc. Ce genre d’individu néfaste tend à avoir des discours flous pour semer la confusion dans la tête de sa proie.

D’après des experts, les émotions sont la nourriture du manipulateur narcissique. Avant d’engager une conversation avec lui, il faut songer à avoir une parfaite maîtrise de soi. Lorsqu’il se rend compte qu’il n’a pas le contrôle, il se replie très vite. Le calme est donc la meilleure arme si on ne veut pas tomber dans ses filets. Au pire, il est préférable de se taire pour ne pas laisser transparaître une once de sentiments, quelle que soit leur nature.

Par ailleurs, maintenir des dialogues superficiels est un bon moyen de l’empêcher d’interagir dans notre espace personnel. Si opposer le silence est parfois impossible, mieux vaut parler de la pluie et du beau temps. Les réflexions dans l’espoir d’un possible changement sont d’autant plus inutiles puisque le pervers narcissique n’y est pas prédisposé. Tout ce qu’on peut faire, c’est trouver un moyen de l’appréhender et de faire face à ses violences.

Comment déstabiliser un pervers narcissique ?

Un pervers narcissique peut à un certain niveau de sa domination, perdre ses moyens si sa cible adopte les bonnes attitudes. Le déstabiliser revient ainsi à l’affronter pour le pousser à battre en retraite ou à le défier dans son besoin de manipulation dépravée.

Une des habitudes favorites du pervers narcissique est de rejeter la faute sur l’autre. C’est valable dans une relation de couple comme avec un collègue de travail. Le manipulateur aime accuser un tiers même quand les hostilités viennent de lui. Répondre à ses attaques est évidemment efficace, mais à la condition de le faire sans se justifier. De toute manière, la vérité ne compte pas pour lui.

La seule manière de contrer une personnalité narcissique est de le confronter à son caractère. Pour ce faire, il est possible de garder des traces de ce qui a été convenu avec lui pour se couvrir plus tard. Cela pourrait être un mail, une conversation ou un SMS qui servira de justificatif. On ne sait jamais quelle tournure prendront les choses à l’avenir. C’est plus sage de se préparer.

Face à celui qui fait la sourde oreille, il est conseillé de notifier le nombre de fois où on a donné une réponse à sa requête. C’est le cas par exemple, quand votre mère vous appelle plus d’une fois pour vous forcer à passer Noël en famille alors que vous ne pouvez plus supporter les remarques négatives incessantes qu’on lance à ce genre de rassemblement. Il est indispensable de rester ferme si on veut tenir tête à une personne toxique qu’on souhaite éviter. L’idée est de lui montrer qu’on a vu clair dans son jeu.

Régler les comptes avec le pervers narcissique devant des témoins est également une initiative très importante et très efficace. En raison de sa double personnalité, il est parfaitement capable de démentir ses dires s’ils ont été formulés en privé. Il faut s’assurer de résoudre les conflits devant une tierce personne comme un intermédiaire pour les relations conjugales, un parent pour les rivalités familiales et un représentant du personnel au bureau ou même un psychologue qu’on peut consulter en ligne.

Une fois que la victime d’un pervers narcissique tombe dans ses filets, il est très difficile d’en sortir. Mais ce n’est pas impossible pour autant.

Comment se défaire d’un manipulateur narcissique ?

Se libérer de l’emprise d’un individu narcissique et manipulateur requiert des efforts conjugués de la part de la victime. Ils se basent en général sur le travail sur soi.

La première étape est la prise de conscience du supplice infligé par le pervers narcissique. Cette étape est cruciale, car d’elle découlera l’envie de sortir définitivement de cette influence. Même si la plupart des victimes ne s’en aperçoivent pas, il s’agit ici d’admettre la nocivité de cette relation de dépendance maladive. Écouter cette petite voix qui murmure depuis le début que la situation est anormale, est le début de la délivrance. À partir de là, la victime doit réaliser qu’elle devra changer de comportements.

Renoncer à l’idée que le pervers narcissique peut changer et guérir de sa pathologie n’est pas évident, mais le processus d’acceptation doit commencer par là. C’est une pathologie qui ne se soigne ni par des thérapies ni encore moins par des médicaments. Ce type de prédateur n’assumera jamais la responsabilité de ses actes. Aussi est-il inutile de se sentir coupable pour lui.

Au lieu d’avoir honte d’être la victime de ses manipulations sournoises, il faut penser à restaurer l’estime de soi. Retrouver cette perception lucide et positive permet de se détacher de l’horrible image attribuée par le manipulateur narcissique.

Il faut se pardonner et avancer pour sortir de cette soumission qui détruit l’amour-propre et empêche d’avoir un rapport sain avec soi-même. Dans cette même relation, la victime peut être amenée à croire que la perversion narcissique est une forme d’affection. Cette manière erronée de voir les choses doit absolument cesser avec l’envie de libération.

Dans la recherche de l’affirmation de soi, s’imposer des limites et savoir dire « non » sont aussi des composantes essentielles. Ces changements comportementaux aident à ne pas retomber dans le piège du prédateur. Briser une relation d’emprise demande beaucoup de temps.

Mais une fois le processus de guérison entamé, il est impératif de garder les distances avec la personne nocive. C’est la carte survie lorsqu’on a été très longtemps sensible au poison psychologique injecté par le pervers narcissique pour assouvir son désir malsain de domination.

Si le contact avec les proches a été rompu, il est vivement conseillé de le rétablir. Une personne bien entourée est plus forte émotionnellement et donc plus difficile à manipuler. Voilà pourquoi le pervers narcissique cherche à isoler ses victimes. Il est alors fortement recommandé de passer plus de temps avec la famille et l’entourage pour chercher réconfort, soutien, compréhension et amour.

En cas de besoin, parler avec des personnes dans la même situation peut aussi aider. Elles ne sont certainement pas faciles à trouver, mais grand nombre de victimes luttent actuellement pour quitter l’emprise d’un manipulateur narcissique. Il faut donc éviter de penser qu’on est seul dans la lutte. Aller sur internet, lire des ouvrages traitant du sujet et entrer dans des groupes de paroles sont les moyens les plus rapides de combler le besoin de compréhension qui survient à ce stade du changement.

Se faire aider par un psychologue en ligne

La perversion narcissique est une pathologie capable de causer des troubles psychologiques graves chez les victimes. Celles qui ont de la chance arrivent à se retrouver toutes seules alors que les autres ont besoin d’une aide thérapeutique.

Ce type d’assistance peut aujourd’hui se faire à travers une consultation avec un psychologue en ligne de façon anonyme et de n’importe où. Un expert en psychanalyse peut offrir l’écoute, la compréhension et les conseils nécessaires. Et cela, que vous fassiez votre consultation en cabinet, par téléphone avec un psychologue en ligne, par Skype, par chat écrit ou par email. Il est parfaitement en mesure d’orienter chaque victime dans le cadre de confiance qui conviendra à sa réadaptation.

L’accompagnement d’un professionnel permettra également d’identifier pourquoi une personne est tombée dans le piège psychologique d’un pervers narcissique. Remonter à la source est toujours une bonne façon de décider par où entamer la guérison.

Les psychologues en ligne offrent à leurs patients la possibilité de se confier sans gêne et sans retenue pour un meilleur diagnostic. À cause du sentiment de honte et d’indignité né de leur relation avec des manipulateurs narcissiques, certaines personnes ont du mal à franchir cette barrière dans les consultations en cabinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *