fbpx

Angoisse de la séparation – Les symptômes & comment la traiter ?

Une séparation provoque toujours des douleurs profondes. Qu’il s’agisse de la séparation d’un parent de ses enfants ou d’un compagnon de vie, cette douleur peut se révéler intense. Il en résulte une angoisse récurrente du fait de perdre une personne, un animal ou un objet cher à ses yeux. Cette angoisse de séparation provoque souvent un sentiment de dépendance chez la personne qui en souffre. Étant donné que l’individu éprouve un certain attachement envers ce à quoi elle va renoncer, il peut s’affoler rien qu’à cette idée. Dans le cas d’un enfant qui se sépare de ses parents, il se peut qu’il se sente abandonné, voire même oublié. Ce cas de figure impacte négativement sur l’état d’esprit et l’état psychologique de la victime, d’où la nécessité de consulter un psychologue pour surmonter ce cas d’angoisse.

Angoisse de séparation, qu’est-ce que c’est ?

Les raisons d’une séparation sont multiples : divorce, déménagement, rupture amoureuse, abandon du lieu de travail, etc. L’angoisse de séparation semble être un sentiment inexplicable et difficile à discerner. Pourtant, il suffit d’y accorder une certaine attention pour la détecter et y remédier.

Quelques éclaircissements sur l’angoisse de séparation

Ce type d’angoisse peut toucher tous types d’individus, allant des enfants aux adultes. Il est caractérisé par une peur incontrôlée de perdre un être ou un objet cher à ses yeux. La personne qui l’éprouve ressent comme une impression d’insécurité lorsqu’elle s’en éloigne. Il peut aussi en résulter un manque d’autonomie et d’assurance.

Les enfants redoutent tout particulièrement l’oubli, l’abandon et la solitude quand ils voient leurs parents prendre leur distance. Ils ont du mal à gérer le manque affectif et à surmonter l’angoisse de séparation. C’est pourquoi il se révèle nécessaire de solliciter l’aide d’un psychologue pour les aider à rationaliser leur sentiment. En plus d’apporter un soutien psychologique aux jeunes, ce spécialiste est à même de leur prescrire le traitement adéquat.

Les symptômes de l’angoisse de séparation

La manifestation de l’angoisse de séparation se produit de différentes manières. Chez un enfant, le symptôme le plus fréquent est le pleur. En général, un enfant pleure une fois que sa mère s’éloigne de lui. Les personnes angoissées souffrent souvent de troubles du sommeil et de cauchemars récurrents axés sur la séparation. Des symptômes physiques comme les maux de tête, les nausées et les vomissements sont aussi susceptibles de se produire en cas de séparation. Au niveau du comportement, des modifications surviennent logiquement. Des réactions extrêmes face à certaines situations sont en effet envisageables. D’autant plus que la personne qui souffre d’angoisse de séparation ne supporte pas la solitude. Elle peut devenir collante ou exiger la compagnie et l’attention des autres en permanence.

L’angoisse de séparation se manifeste en majorité chez les enfants et les adolescents. Les adultes ne ressentent cette peur que lorsqu’ils sont confrontés à un passage douloureux de leur vie. Cependant, les répercussions de cette angoisse sur leur vie sont plus conséquentes. En effet, la séparation peut aboutir à une dépression nerveuse si elle n’est pas traitée au plus vite. Le psychologue en ligne peut éventuellement proposer son aide pour combattre cette dépression. Il arrive qu’il prescrive des médicaments pour réduire le stress et remédier petit à petit à cet état dépressif. Pour simplifier ses consultations, il organise ses séances en ligne et entre en contact avec ses patients par mail, par téléphone ou par chat.

Chez l’adulte, on perçoit plus de symptômes comme la tachycardie, la forte transpiration, les tremblements, les difficultés respiratoires, la boule dans l’estomac, les douleurs abdominales, les vertiges, les migraines, les engourdissements et les sensations de fourmillements. Certains éprouvent également de la peur, comme la peur de mourir, de perdre le contrôle, de vivre, etc.

Les personnes qui ont un penchant suicidaire ou sujettes à des accès de violence sont à surveiller de près. Leur état psychologique requiert l’accompagnement d’un spécialiste en ligne, au risque de les voir se mettre en action. Chez certains, ces symptômes sont difficiles à déceler. De ce fait, l’accompagnement et le suivi d’un psychothérapeute sont indispensables. Notez toutefois que les manifestations de l’angoisse de séparation ne se produisent pas tous en même temps. Il est possible que le psy en ligne fasse un entretien poussé et un diagnostic détaillé pour identifier les signes et les causes des angoisses de séparation.

Comment traiter l’angoisse de séparation chez l’enfant ?

Le traitement de l’angoisse de séparation doit être personnalisé. Les prescriptions du psychologue en ligne ne sont pas les mêmes pour les enfants et les adultes.

Le recours à un spécialiste

Chez un enfant, le traitement consiste en un apprentissage qui consiste à l’habituer d’être séparé de ses parents. Ces derniers peuvent éventuellement l’y aider en le rassurant. Si vous ne pensez pas pouvoir le rassurer, sollicitez l’assistance d’un psychologue en ligne spécialisé dans les problèmes de famille. Ce dernier peut l’initier à la séparation de manière progressive. Il l’aidera à soulever et à comprendre ses peurs, mais aussi à mettre en valeur les ressources personnelles qui va lui permettre de vaincre ses peurs. Il l’encourage petit à petit à surmonter l’angoisse de séparation et à réussir à avancer seul psychologiquement.

Le psychothérapeute en ligne lui fait voir la séparation d’une façon différente, voire d’en apprécier les bienfaits. Le parent peut être parti pour une mission plus ou moins longue qui sera sans doute profitable à son enfant. Dans le cadre d’un divorce, ce dernier peut être rassuré par quelques promesses faciles à tenir, comme la visite ou les sorties régulières avec le parent qui s’est éloigné. Un bon spécialiste saura lui fournir les bonnes raisons pour penser différemment.

Entre temps, le spécialiste peut aussi prescrire des exercices à pratiquer au quotidien pour mieux extérioriser la peur et se rassurer. De bonnes habitudes et une façon de penser différente confèrent à l’enfant une meilleure confiance en lui ainsi que la force nécessaire pour surmonter ses appréhensions et sa détresse.

La patience est de rigueur lorsqu’on soigne l’angoisse de séparation chez un enfant. Étant donné que les parents peuvent être confrontés à des situations plus ou moins compliquées, leur patience peut être soumise à rude épreuve. À cet effet, l’intervention d’un psychothérapeute en ligne est requise. En plus de déceler les faiblesses de l’enfant, le spécialiste est capable d’estimer les efforts qu’il faudra mener pour surmonter l’angoisse de séparation. Il va également s’occuper d’accompagner et d’encourager l’enfant et ses parents dans la réalisation des actions. Éventuellement, il peut inciter les parents à participer au traitement de l’enfant en l’encourageant.

La participation des parents

Dans le cadre du traitement de l’angoisse de séparation chez l’enfant, les parents doivent y mettre du leur. Pour ce faire, ils doivent tout d’abord éviter toute dispute devant l’enfant. Assister à ce genre de situation contribue au développement d’une inquiétude dans la vie de l’enfant et de la famille en général.

Un bon parent se doit aussi d’assister ses enfants durant les moments difficiles et de veiller à leur santé. Pour les rassurer, les mots doux et les petites attentions comptent. Dans l’éventualité où vous avez du mal à entretenir une conversation « normale » avec vos enfants, demandez l’aide d’un psychothérapeute en ligne.

Par ailleurs, les parents ont pour rôle de rassurer leurs enfants. Pour ce faire, dites-leur qu’ils peuvent toujours avoir confiance en vous et que vous serez toujours présents pour eux. Bien entendu, ces propos rassurants doivent être suivis d’une action concrète visant à réduire leurs inquiétudes. Un baiser, un câlin et quelques bons moments passés en famille s’imposent à cet effet. Pour les familles séparées, le psychologue en ligne peut organiser des rendez-vous ou des sorties pour réunir les enfants et le parent.

Un traitement spécifique chez les bébés

L’angoisse de séparation chez le bébé est plus connue sous le terme d’angoisse du 8e mois. Bien que normal, ce phénomène se révèle toutefois assez difficile à gérer au fil du temps. Il se manifeste par la peur des inconnus et par l’envie du tout-petit de rester auprès de sa maman. Pour calmer l’angoisse de séparation chez le bébé, il convient de le rassurer dès qu’il pleure. Pour ce faire, la mère ou le père doit serrer son bébé dans ses bras de façon à lui faire savoir qu’elle ou il tient à lui. Le jeu du cache-cache est aussi une méthode qui marche. En faisant comprendre à l’enfant que ses parents ne seront pas là à longueur de journée, l’angoisse de séparation s’estompe petit à petit.

Si vous avez du mal à gérer l’anxiété de votre bébé, la consultation d’un psychologue en ligne constitue l’unique alternative. Étant donné que votre tout-petit ne peut pas exprimer ouvertement sa peur, ce spécialiste peut déceler ses craintes et vous conseiller sur la technique à adopter pour traiter l’angoisse de séparation. Vous pouvez prendre rendez-vous avec un psychothérapeute en ligne via Skype, par téléphone ou par mail à tout moment.

Comment traiter l’angoisse de séparation chez l’adulte ?

Le traitement en groupe

Une dépression nerveuse peut survenir chez l’adulte lorsque l’angoisse de séparation n’est pas traitée à temps, sans compter les complications sociales qui peuvent nuire à son quotidien. Dans de tels cas, solliciter l’écoute et le professionnalisme d’un psychologue en ligne peut s’avérer très utile. À travers son site web, ses messages ou ses mails, ce spécialiste peut vous aider à combattre votre peur. Il peut réunir ses patients au sein d’un groupe de soutien leur permettant de s’exprimer librement sur ce qu’ils ressentent. Les membres du groupe sont sollicités afin de décrire leurs sentiments en détail. Le partage d’expériences est fortement encouragé, car cette solution permet de rassurer les autres sur les situations qu’ils vivent. Le psychothérapeute en ligne peut orienter ses patients vers des groupes de soutien dont le suivi est axé sur l’angoisse de séparation.

Le journal personnel

Outre les groupes de partage, le psychologue en ligne applique des techniques simples à mettre en pratique pour traiter l’angoisse de séparation. Le traitement commence par l’extériorisation des pensées et des sentiments du patient dans un journal personnel. Le patient y décrit les idées et les images qui le hantent ainsi que ses croyances et sa négativité. En analysant ces informations point par point, le spécialiste l’aide à transformer ses idées négatives en pensées positives. Il pratique alors la thérapie comportementale sur le patient afin qu’il puisse oublier ses angoisses de séparation.

La gestion des émotions

La relaxation constitue un excellent traitement contre l’angoisse de séparation chez un adulte. Le psychothérapeute en ligne peut donc proposer des programmes de divertissement en fonction du profil psychologique de ses patients. À cet effet, il tient d’abord compte des passe-temps appréciés de ces derniers. Ensuite, il établit différentes tâches amusantes sur lesquelles les individus à traiter peuvent se concentrer. En se consacrant à des activités divertissantes, les personnes souffrant d’angoisse de séparation sont capables de mettre leur douleur de côté et s’ouvrir au monde extérieur.

Le psychothérapeute peut prescrire des exercices de relaxation tels que le travail de la respiration et la médiation pour venir à bout de l’angoisse. En général, ce type de traitement ne prend que quelques minutes par jour. Il inclut la prise d’une respiration profonde le temps de quelques secondes. Pour la méditation, le patient va prendre cinq minutes par jour pour travailler sa respiration et faire le vide dans sa tête. Pour une meilleure concentration, le psy en ligne peut aussi l’inviter à s’asseoir sur un tapis ou un coussin confortable durant l’exercice. Ensuite, il lui suffit de ne penser à rien, à part sa respiration. Par la suite, le patient doit imaginer une chose qui lui semble agréable comme une plage ou une campagne de verdure qui s’étend à perte de vue. Il sera invité à plonger dans ce bel univers en fermant les yeux. Une fois que le patient se sentira plus léger et plein de pensée positive, il pourra ouvrir les yeux doucement.

Combattre le feu par le feu

Comparés aux enfants, les adultes possèdent une faculté de discernement leur permettant de relativiser les choses et de rester objectifs. C’est pourquoi l’angoisse de séparation peut être traitée par la séparation elle-même. Le traitement doit s’effectuer de manière progressive par contre, afin de ne pas brusquer l’individu. Cette technique consiste en l’exposition du patient à la séparation.

Le spécialiste peut demander à un ou plusieurs proches du patient de l’aider pour mettre en pratique le traitement. Il met en place un programme de thérapie en ligne qui se compose de différents modules. Il s’agit d’une méthode qui sert à analyser le comportement du patient en vue de déterminer sa capacité à s’éloigner de ses proches. Au fur et à mesure de l’éloignement, il incite l’individu à se relaxer en répétant les mouvements de médiation et de respiration. Au fil des séances en ligne, la séparation devient de moins en moins douloureuse. L’angoisse de séparation se guérit au bout de quelques mois de consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *