Communiquer avec les autres : comment s’y prendre ?

Que ce soit en famille, dans un couple, au travail ou à l’école, il n’est pas toujours facile de communiquer avec les autres. Pourtant, lorsqu’on vit en société, la communication constitue un élément fondamental à ne pas négliger. En effet, elle permet de nouer des relations, de gagner la confiance d’une personne et de mieux interagir avec les autres. Si elle est donc mauvaise, elle peut vous pourrir la vie, tant sur le plan personnel que professionnel. C’est pourquoi, quel que soit votre âge, votre origine, votre expérience ou votre parcours, il est important de bien communiquer. Pour vous aider à mieux communiquer, voici 5 conseils à prendre en compte.

Savoir écouter

En communication il faut au moins être deux. Il doit toujours y avoir une personne qui s’exprime (l’émetteur) et une autre qui écoute (le récepteur). Par contre, le récepteur ne doit pas seulement se contenter d’écouter bêtement. Il doit aussi témoigner de l’intérêt, faire preuve d’empathie et savoir répondre à son interlocuteur. Pour cela, il doit pratiquer l’écoute active. Cette dernière donne de la valeur à l’émetteur et permet d’instaurer une relation de confiance entre les deux personnes. Le sens de l’écoute est crucial dans l’art de communiquer avec les autres.

L’écoute active peut se faire de plusieurs manières :

  • En écoutant silencieusement : cependant cassez le silence en acquiesçant ou en envoyant des signaux pour montrer que vous recevez ce que l’interlocuteur dit. Pour ce faire, vous pouvez par exemple hocher de la tête, répondre d’un simple « ok », « d’accord », « hum… », etc…
  • En posant des questions : en plus d’acquiescer prouvez aussi que vous portez de l‘intérêt à la conversation en posant des questions concernant le sujet lancé,
  • En reformulant les propos de l’autre : rassurez votre interlocuteur en disant des phrases simples comme: « si je comprends bien, tu.…. », « tu souhaites donc me dire…. ». Ainsi, vous lui démontrez que vous avez saisi la discussion et qu’il peut poursuivre.

Si vous voulez améliorer votre communication avec les autres, accordez aussi la même qualité d’écoute à tous vos interlocuteurs. Et par politesse, écoutez aussi sans couper la parole ni caricaturer ses propos.

Comprendre les raisons qui vous poussent à communiquer

On peut communiquer avec une personne par plaisir ou pour :

  • S’informer de quelque chose
  • Informer quelqu’un,
  • Résoudre des conflits,
  • Éclairer des malentendus,
  • Évoquer de vieux souvenir,
  • Demander un service,
  • Convaincre quelqu’un (lors des entretiens par exemple) , etc.

Avant de vous lancer dans la discussion, il est important de comprendre les raisons qui vous poussent à communiquer avec les autres. De cette manière, vous n’aurez pas de mal à vous faire comprendre et vous faire accepter par votre interlocuteur. Vous passerez aussi facilement votre message. Pour cela, vous pouvez vous poser les questions suivantes : « quel est mon objectif ? », « la personne est-elle en accord avec moi ? », etc…

Accepter les différences

Lorsque vous comptez communiquer avec les autres, partez toujours du principe que vous êtes deux personnes différentes qui n’ont pas toujours les mêmes perceptions des choses. Si votre interlocuteur n’est pas du même avis que vous, trouvez un compromis et évitez les batailles d’égo dont l’objectif est de faire accepter de gré ou de force vos opinions.

Cela est également valable lors d’une dispute. En effet, lorsque deux personnes sont en désaccords, la recherche d’un terrain d’entente s’efface vite et laisse place à une lutte sans merci. De ce fait, tous deux commencent à exprimer leur colère sans retenue, faire culpabiliser l’autre ou se prendre pour la victime.

On a même tendance à  nier l’expression de l’autre et à  refuser de l’écouter. Par conséquent, la communication se dégrade. Pour éviter ce genre de cas, l’humilité est donc le meilleur allié que vous puissiez avoir dans la communication. Sinon, vous pouvez aussi résoudre le conflit en acceptant les propos de l’autre, en se remettant en question ou en se mettant à sa place.

Parler pour soi-même

Dans une situation conflictuelle par exemple, employer le « je » est très important. Cela fait comprendre à l’interlocuteur que vous vous exprimez en votre nom. En retour, laissez aussi la personne parler en son nom. Le fait de parler pour l’autre cause souvent des tensions dans les échanges car il se sent attaqué, voire dépossédé de sa personne. À la fin, il sera mis en position de défense et sera toujours obligé de contre-attaquer.

Au lieu de toujours dire : « tu aimerais que… », « tu penses que… », « tu me donnes l’impression de… », préférez parler des choses que vous ressentez : « je ressens ceci… », « j’ai l’impression que… ».

Quand vous communiquez, ne vous rabattez pas aussi sur les pronoms impersonnels comme le « on ». Lorsqu’une personne vous pose une question, évitez également les réponses vagues comme « pourquoi pas ? » et dites le fond de votre pensée « oui j’ai envie de….», « non je n’ai pas envie de…. ». Cela montre votre motivation et incitera les gens à s’ouvrir à vous.

 Améliorer la communication non verbale

Lorsque vous tentez de communiquer avec les autres, la communication non verbale est aussi un élément fondamental qui permet aux gens d’évaluer votre crédibilité. Il s’agit notamment de votre langage corporel ou des signaux que vous lancez lorsque vous discutez. Si elle est mal soignée, vous pourrez passer pour un menteur ou quelqu’un d’impoli. Afin d’empêcher cela, adoptez dans ce cas les bons gestes. Pour ce faire,

  • Rangez votre téléphone lorsque vous discutez avec quelqu’un,
  • Maintenez le contact visuel avec votre interlocuteur,
  • Ne baissez pas la tête,
  • Soignez votre posture (que vous soyez assis ou debout),
  • Souriez ou montrez que vous avez la positive attitude (cela peut parfois dépendre de la situation),
  • Contrôlez la cadence et le volume de votre voix,
  • Améliorez les expressions de votre visage (ne faites pas de grimace).

Savoir communiquer avec les autres pas un talent inné. Bien que vous rencontriez des personnes très ouvertes et qui communiquent avec tout le monde, sachez que derrière tout cela, il y a eu un grand travail. Si vous voulez s’épanouir dans le domaine de la communication, accordez de l’attention à vos émotions, à votre réaction. Surtout, choisissez vos mots avec soin.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.