Tantrisme : pourquoi l’essayer et comment s’y prendre ?

Pour de nombreuses personnes, le tantrisme est une nouvelle méthode pour parvenir à l’apogée de la sexualité. C’est en partie vrai, car le tantrisme est plutôt une pratique utilisant la respiration et la méditation en tant qu’outils permettant de s’éveiller. Comme il sollicite tous les sens du corps, on l’assimile à une pratique sexuelle. D’ailleurs, pour ceux qui l’ont déjà expérimenté, il y a ce qu’on appelle « orgasme tantrique » qui est beaucoup plus intense par rapport à l’orgasme classique. Ces quelques descriptions vous ont-ils donné l’envie d’en savoir plus ? Lisez cet article et vous saurez pourquoi essayer le tantrisme et de quelle manière s’y prendre.

Qu’est-ce que le tantrisme et pourquoi l’essayer ?

Né aux alentours du premier siècle après la nativité,le tantrisme est une philosophie provenant du Cachemire en Inde. Il s’est démarqué du Bouddhisme pour se développer entre le 10e et le 13e siècle. Dans le tantrisme, il n’y a pas de dualité ou opposition entre la personne et le monde extérieur, entre l’homme et la femme ou entre la matière et l’esprit. Ils constituent un tout. Les associer afin d’arriver à un niveau de conscience plus élevé, tel est ce que permet la pratique du tantrisme. Ce dernier se sert de la sexualité comme un outil permettant la fusion du corps et de l’âme. Le tantrisme, moyennant la méditation, aide l’homme et la femme à atteindre l’harmonie parfaite sans être influencée par les facteurs externes, jusqu’à ce qu’ils atteignent l’état extatique du corps et de l’esprit.

Pour que ce soit plus facile à comprendre, disons que le but est de parvenir à un orgasme provenant de toutes les parties du corps, et ce, même s’il n’y a pas encore émission de fluides sexuelle. Le but du Maithuna ou l’acte sexuel dans le tantrisme n’est pas de parvenir rapidement à l’orgasme, mais de faire monter petit à petit l’énergie sexuelle. C’est au fil des pratiques pouvant demander plusieurs années que les plus endurants pourront atteindre l’orgasme ultime, qui est beaucoup plus intéressant que l’orgasme tel que nous le connaissons d’habitude. Même si dans le fond, cette philosophie du tantrisme n’est pas facile à maitriser, elle est une source d’inspiration si nous voulons mettre un peu de piquant dans notre vie sexuelle. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux l’essayer.

Tantrisme : comment s’y prendre ?

Préparation

Le Maithuna ou l’acte sexuel dans la philosophie du tantrisme doit être pratiqué dans un environnement calme et proche de la nature. Aussi, vous devez être très calme et serein avant de le pratiquer. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de méditer d’abord. Pour préparer votre corps, vous pouvez boire une tisane à base de Damania qui a des vertus aphrodisiaques, relaxantes et antistress. Mangez également des fruits et légumes en abondance, car ils sont source d’énergie et de fraicheur. Juste avant le Maithuna, vous pouvez prendre un bain tout en vous relaxant. Éloignez tout ce qui est facteur de stress et oubliez vos rythmes infernaux de tous les jours. Profitez plutôt de ce moment de sérénité en vous focalisant sur vos sensations. Par exemple, sentez l’eau qui caresse votre peau et qui chasse les tensions qui ont envahi vos muscles. Si vous avez des difficultés en pratiquant cet exercice, c’est tout à fait normal au début. Mais très vite, vous vous y habituerez.

Il est maintenant de temps de préparer la pratique. Rassurez-vous ! Il n’y a rien de bien compliqué. L’excitation à l’idée de participer à une nouvelle expérience qui promet d’être riche en sensations, ajoutée à l’utilisation de certains accessoires devrait vous motiver fortement. Avant tout, mettez de l’ordre dans la pièce où l’acte aura lieu. Ajoutez-y un peu de confort. Ensuite, vous pouvez allumer des bougies et brûler de l’encens afin de créer un environnement de détente et d’apaisement. Il est indispensable de couper toutes communications avec l’extérieur (messages, appel, mails, etc.)

Durant la Maithuna, tous les sens de votre corps doivent être éveillés durant la séance : l’encens et les bougies parfumées pour satisfaire l’odorat, lumière apaisante et décor attrayant pour satisfaire la vue et de la bonne musique relaxante pour satisfaire l’ouïe. Pour satisfaire le gout, vous pouvez prendre quelques fruits (bio si possible) et vous pourrez vous en délecter durant la séance. Pour ce qui est du toucher, vous pouvez vous adonner au plaisir de la caresse et l’initiation au massage.

Pratique

Il est temps de commencer la séance. Vous devez vous asseoir l’un en face de l’autre, toujours vêtus, et fixez-vous du regard. Vous allez vous focaliser sur les points que vous appréciez le plus chez votre partenaire. Dans la Maithuna, c’est le sens du goût qui intervient en premier. Pour ce faire, vous pouvez vous faire manger. Prenez une respiration douce et profonde, ensuite, vous pouvez vous embrasser tout en vous caressant sensuellement le bout des lèvres. Poursuivez en vous enlevant vos habits sans cesser de se toucher. Une fois les habits retirés, commencez par vous masser mutuellement à partir des pieds. Prêtez une attention toute particulière à l’endroit des articulations sacro-iliaques qui se trouve à proximité de la colonne vertébrale, car l’énergie sexuelle est centrée en cette zone.

Soyez à l’écoute de votre physique. Lorsqu’il sera suffisamment prêt, vous pouvez passer à la pénétration. Maintenant que vous êtes l’un dans l’autre, ne courez pas tout de suite à la recherche de l’orgasme. Prenez une grosse respiration et débarrassez-vous des tensions qui existent encore. Tout en gardant vos yeux ouverts, permettez aux sensations de monter progressivement en vous. Lorsque votre femme sent que son orgasme est proche, le fait pour elle de contracter les muscles du périnée lui permettra de le retarder. Lorsque vous êtes enfin parvenu au point culminant et que les torrents ont jailli, redescendez tout doucement tout en restant connectés. Délectez-vous de ce moment de l’après-acte et commencez à vous parler de vos sensations et impressions. Votre expérience a été plutôt bonne ou plutôt décevante ? Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il faut plusieurs années de méditations pour maitriser parfaitement le tantrisme. Quoi qu’il en soit, si cette pratique ne vous conduit pas vraiment à la porte de l’hindouisme, il vous permet de connaitre davantage votre corps et vous aidera à développer plus de complicité entrevous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.