Couple en crise : ces erreurs à éviter

Lorsque deux amoureux n’ont plus envie de passer du temps ensemble, qu’ils ne sont plus enthousiastes aux relations intimes ou qu’ils ne parviennent plus à se mettre d’accord sur des choses importantes, leur couple présente les signes d’un couple en crise. Leur relation à deux ne fonctionne plus. Il peut y avoir de multiples raisons qui conduisent deux partenaires au bord de la séparation. De nombreux spécialistes se sont penchés sur le sujet et ils ont mis en évidence plusieurs situations dans lesquelles ils ont dégagés des erreurs à éviter. Faisons le point dans cet article.

Une fusion trop importante au début

Il a été constaté que ce sont les couples les plus fusionnels au début d’une relation qui sont les plus fragiles par la suite. Dès les premiers instants, c’est la symbiose absolue. L’autre est connecté au besoin de l’un et y répond immédiatement. L’un joue à la fois le rôle d’un ami, un amant, un parent, un conseiller, etc…pour l’autre. Par conséquent, les deux amoureux paraissent se suffire à eux-mêmes. C’est comme si le monde extérieur était transparent, car l’un n’existe plus que pour l’autre. Ils croient être isolés sur une île déserte, jusqu’au jour où un élément perturbateur met fin à ce tête-à-tête symbiotique. Il peut s’agir de la venue d’un bébé. Comme ils se sont habitués à vivre l’un uniquement pour l’autre, il est difficile de faire de la place pour un nouveau venu. Ce peut être aussi un projet alléchant qui contraint l’autre à s’éloigner de l’un ou qui accapare la plupart de son temps.

Mais d’une manière générale, l’un des partenaires peut se sentir las ou étouffé par l’autre. Il a réalisé que la situation confortable du début est devenue asphyxiante. Le monde extérieur qui paraissait transparent est soudainement devenu attrayant. C’est ce qui marque le début d’un couple en crise. L’un se sent abandonné, l’autre trahi et la frustration prennent peu à peu place. Le plus souvent ces couples en viennent à la rupture.

Refuser que l’autre soit différent

Notre moitié n’est ni notre réplique ni notre reflet. De nombreux conflits de couple en crise peuvent résulter de l’accumulation de petits refus liés à la différence : on refuse que l’autre ne réagisse pas de la même façon que nous. On est étonné et déçu de la manière dont notre partenaire exprime ses ressentis. Nous attendons de l’autre qu’elle ait les mêmes envies, les mêmes attentes et nous avons tendance à projeter sur elle nos défauts de comportements. Pourtant, ce sont deux personnes différentes, parfois totalement opposées, qui forment un couple.

Par ailleurs, la différence de fonctionnement en termes de sexualité et de communication est très flagrante entre hommes et femmes. Les femmes ne sont jamais lentes à exprimer ce qu’elles ressentent, ce qui n’est pas le cas des hommes. De plus, leur désir sexuel est plus variable par rapport à celui des hommes. « Je veux qu’il me parle plus », « je fais beaucoup d’effort, pourtant elle ne les voit pas », « nous ne parvenons pas à avoir d’orgasme au même moment », « quand j’ai des envies, c’est elle qui n’en a pas », etc. Toutes ces plaintes que l’on entend très souvent témoignent du refus de la différence.

Il n’y a pas assez de communication

La plupart des jeunes couples négligent la communication verbale au profit d’autres moyens de communication qu’ils jugent plus pratiques pour se faire comprendre. Ils passent ainsi à côté du meilleur moyen pour eux de se connaitre. En effet, sans se parler, il est difficile de connaitre les souhaits de l’autre, ses besoins, son état d’âme. Si l’on ne s’échange pas de mots, chacun vivra la relation sur la base de fantasmes. Par conséquent, on n’est pas à l’abri d’une déception amoureuse conduisant vers le couple en crise : « je n’aurais jamais cru que tu étais à ce point… »

Pour deux personnes qui ont vécu ensemble assez longtemps, le fait de ne pas dialoguer peut favoriser la confusion et la frustration au sein du couple. « Inutile de lui demander ce que je veux, car je sais d’avance ce qu’il va me dire ». Les partenaires sont arrivés à un point où ils croient se connaitre à la perfection si bien qu’ils se disent que discuter ne changera rien. Ils se mettent des étiquettes l’un à l’autre et leur relation est devenue une relation du type « vivre à côté de… » plutôt que « vivre avec… » Ils passent ainsi à côté du véritable trésor du couple que l’on puise à travers le désir insatiable de connaitre davantage l’autre.

Il n’y a pas assez de projets de vie

Il est difficile pour deux amoureux qui n’ont pas de projets de vie ensemble d’avancer dans leur relation. Les jeunes couples qui vivent les délicieux moments des premiers instants de leur vie à deux préfèrent vivre leur relation du moment sans se projeter dans l’avenir. Pourtant, le quotidien rattrape vite l’enthousiasme du début à tel point que la relation apparait comme sans avenir, vide ou ennuyeux. Pour se rattraper, certains vont voir ailleurs afin de ressentir à nouveau l’excitation et le désir flambant. D’autres décident de se marier, avoir des enfants, changer d’habitation, etc. Or, une fois que tous ces projets ont abouti, ils réalisent que la relation ne leur procure plus ni envie ni enthousiasme.

C’est ainsi qu’au lieu de se concerter et de se focaliser sur leur couple en crise afin de réparer ce qui peut l’être, chacun se focalise sur lui-même et sur ses projets personnels. La relation se trouve ainsi à court de ressource puisque personne ne s’occupe de la nourrir. Finalement, l’un des deux réalise qu’il est plus heureux ailleurs et décide de quitter l’autre. Ou bien, par peur des préjugés ou par crainte de finir seul, les deux partenaires décident de vivre ensemble, mais leurs cœurs se sont éloignés et chacun s’entretient comme il peut.

La paresse

Certains couples, surtout les plus jeunes, se convainquent que tout doit marcher à la perfection dans leur relation, sinon, ils ne sont pas destinés à une vie à deux. Un petit souci d’ordre sexuel est un prétexte pour eux de penser que leur relation est vouée à l’échec. C’est pour cette raison qu’ils n’essayent même pas de réparer ensemble leur couple en crise,étant donné qu’ils ont l’habitude de satisfaire à leur désir et de combler leurs manques instantanément. Ce qu’ils veulent, c’est de l’immédiat.  Hors de question pour eux de dépenser leur énergie dans des efforts qui ne porteront leurs fruits que plus tard. C’est ainsi qu’ils oublient que la relation à deux et la sexualité se construisent et s’entretiennent au fil du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.