fbpx

Sophrologie et psychothérapie : quelle thérapie choisir ?

Lorsqu’on se trouve en situation de troubles psychiques, il est de coutume de trouver l’aide d’un professionnel qui peut réaliser une consultation sur la santé mentale. Chaque personne a ses propres raisons de choisir un spécialiste bien précis. Sophrologie et psychothérapie sont des méthodes qui peuvent être sollicitées pour prendre en charge les problèmes psychiques. Mais quelle est la différence entre ces deux techniques ? Quand faire appel à un psychothérapeute et quand solliciter l’aide d’un sophrologue ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est définie comme l’étude de la conscience humaine à travers des méthodes de méditation du corps. Elle s’inspire généralement de l’hypnose et des traitements orientaux tels que le yoga ou le zen.

Habituellement, elle figure parmi les thérapies effectuées sur le psychique de courte durée, mais peut toutefois être adoptée sur le long terme. Dans la pratique, il s’agit d’exercices de respiration et de visualisation d’images apaisantes.

La sophrologie est un moyen d’investigation dite recouvrante et donc sans considération du négatif ni du passé.

Une séance de sophrologie se passe en considérant trois étapes, dont la relaxation dynamique, l’activation et la discussion. C’est une technique d’harmonisation convenant à tout âge et s’appuyant sur la gestion du stress. L’objectif de cette technique de relaxation est de transformer les angoisses et les peurs en pensées positives. Associant traitement du corps et de l’esprit, la sophrologie se base essentiellement sur le relâchement physique par le biais de la pensée. Elle cherche la restauration du mieux-être.

Grâce à la sophrologie, une personne souffrante pourra stimuler des ressources intérieures auparavant cachées ou sous-exploitées.

En clair, la sophrologie fait appel à la conscience et propose des techniques qui lui sont propres. Pas de questionnement sur le passé sauf si le patient en exprime le besoin.

La sophrologie convient tout particulièrement aux personnes souffrant de maladies fonctionnelles et de symptômes psychosomatiques. Maux de ventre, palpitations cardiaques, migraines et troubles digestifs sont autant de pathologies pouvant être prises en charge par les sophrologues.

Quelles sont les missions du sophrologue ?

D’une manière générale, le rôle d’un sophrologue est d’aider une personne à retrouver son équilibre émotionnel à travers des exercices physiques courants et réguliers. Toutefois, ce rôle se décortique en mission selon le cas et la pathologie du patient.

A priori, il doit chercher à comprendre la situation exacte de la personne souffrante en établissant un climat de confiance favorisant le dialogue et les confidences. À partir de cette prise de contact, il prodiguera les soins nécessaires à l’épanouissement du patient.

En effet, le sophrologue est responsable de guider ses patients vers le bien-être par le biais de la détente corporelle ou des exercices de respirations.

Le sophrologue aide également ses patients à s’adapter aux réalités de leur vie. L’apprentissage de la gestion des émotions et de l’objectivité figurent parmi les moyens lui permettant de remplir cette tâche.

Dans certains cas, le professionnel en sophrologie apporte son expertise dans le processus de sevrage face à la dépendance ou dans les traitements de troubles de sommeil.

Qu’est-ce que la psychothérapie ?

La psychothérapie est une branche de la santé mentale s’appuyant sur le psychisme pour traiter de nombreuses malaises. On parle de psychothérapie pour désigner un ensemble de plusieurs approches de durées différentes.

D’après la législation, la psychothérapie se définit comme le traitement psychologique pour un trouble provoquant un état de détresse psychique chez une personne.

Autrement appelé psychanalyste, le psychothérapeute met au centre de son investigation la souffrance psychique de son patient. Pour lui, le corps est juste un canal d’expression des symptômes. Pour être plus précis, il s’occupe de l’inconscient. Grâce à des questionnements directs, il cherche à faire ressortir des éléments de l’inconscient.

Le psychothérapeute est avant tout un expert de l’écoute et de l’empathie. De cette manière, il invite le patient à s’exprimer au cours de plusieurs séances thérapeutiques de longue durée. Pour y arriver, il formule des demandes de précisions, des questions simples et ouvertes ou même des espaces de silence afin de débloquer la parole.

On répertorie actuellement plus de 200 types de psychothérapies officielles et agréées. Elles s’adressent à des personnes souffrant d’anxiété, de dépression, d’anorexie, etc. Il existe aussi des méthodes de prise en charge qu’on nomme couramment la psychothérapie d’accompagnement. Cette dernière traite les pathologies chroniques ou les affections graves comme les cancers ou les maladies auto-immunes en même temps que la prise en charge psychologique.

Quels sont les différents types de psychothérapies ?

En fonction de la nature et de la gravité de la pathologie, les psychothérapeutes préconisent différents moyens de traitement et différentes thérapies.

Une thérapie qui a fait son apparition récemment est la thérapie interpersonnelle ou TIP. Elle figure parmi les méthodes les plus efficaces contre le bipolarisme, les troubles dépressifs, l’anorexie mentale, etc. Cette psychothérapie se base sur le principe que beaucoup de malaises psychiques proviennent de difficultés interrelationnelles. Ces dernières peuvent être le deuil, le manque de relations, le problème de gestion des conflits et la difficulté à gérer un changement d’état.

La thérapie cognitive et comportementale est également une orientation souvent adoptée. Les psychologues comportementalistes tentent d’approfondir le comportement humain pour introduire des méthodes novatrices dans le but de régler les troubles psychiques de leurs patients.

Enfin, de nombreux spécialistes recourent à la psychanalyse consistant à trouver les interactions entre expériences, difficultés et conflits non résolus. En psychanalyse, on distingue la cure psychanalytique et la psychothérapie psychanalytique. La première est un travail en profondeur tandis que la deuxième est plus brève.

Quel est le rôle du psychothérapeute ?

Contrairement à la prise en charge en sophrologie, la base du métier de psychothérapeute est l’écoute et l’attention. C’est seulement ainsi que les psychothérapeutes arrivent à créer un climat de confiance avec ses patients. Si les patients ne parlent pas, il sera pratiquement impossible de résoudre leurs problèmes.

Grâce aux confidences, le psychothérapeute pourra aider la personne souffrante à identifier l’origine de son mal-être. En outre, il peut fournir un accompagnement constant et régulier en faveur de ses patients pour mieux les diriger vers le rétablissement de leur état mental.

Les psychothérapeutes posent des questions et proposent des interprétations en vue de déceler les troubles en tous genres ; problèmes psychosomatiques, souci d’intégration sociale, etc.

Dans l’exercice de leur fonction, ils peuvent être amenés à faire des tests et des bilans psychologiques. En tant que conseillers, ils peuvent apporter un soutien aux enfants en difficultés scolaires, aux parents, aux enseignants ou encore aux services sociaux.

La curiosité, le recul, l’empathie ainsi que le sens critique sont des caractères essentiels que doivent avoir les psychothérapeutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *