fbpx

Le pardon : comment réussir à pardonner ?

Il vous est sûrement arrivé de prendre mal une parole offensante ou un acte blessant de la part d’une personne. Étant un être humain, cette émotion est compréhensible même si elle vous a conduit vers une colère ou une haine contre cet individu. L’envergure de la rancune dépend souvent de la gravité de la blessure. Pour les petits propos vexants, ils peuvent engendrer chez vous une détestation certes, mais vous pouvez facilement les pardonner dans le cas où l’auteur vous demande le pardon sincèrement. On appelle cet acte le « pardon ordinaire ». Par contre, si votre douleur est si profonde de manière à avoir un impact considérable dans votre vie, pardonner la personne responsable de votre situation s’avère être un processus long est pénible. C’est le « pardon extraordinaire ». Pourtant, le fait d’accorder un pardon peut vous libérer de la négativité qui entrave votre paix intérieure. Découvrez dans cet article les étapes du travail personnel à effectuer sur vous-même pour arriver à pardonner quelqu’un qui vous a blessé profondément.

Prenez la décision de ne plus souffrir

D’abord, sachez que l’acte de pardon est un acte d’amour très positif. Si vous le faites, ce n’est pas pour la personne à qui vous l’accordez, mais c’est surtout pour votre bien. Cela peut alléger, voire supprimer votre souffrance intérieure. S’il s’agit d’un proche, le fait de lui pardonner peut également éclaircir la négativité de vos pensées en sa présence.

Dans le cas où des agissements blessants sont répétitifs jusqu’à atteindre votre intégrité physique ou psychique (par exemple de la part d’un collègue persécuteur ou d’une proche agressive), il est mieux de s’en éloigner si possible. Sinon, les violences continueront ainsi que la souffrance. De ce fait, vous n’arriverez jamais à accorder le pardon.

Extériorisez votre colère

Souffrir à l’intérieur est la pire des choses qui peuvent vous arriver sur le plan émotif. Intérioriser votre colère peut vous faire imploser au fil des temps et vous rendre malheureux perpétuellement. De plus, si votre « bourreau » ne constate pas vos émotions par rapport à ses actes, il ne va pas réaliser l’ampleur exacte de la conséquence de ses agissements. Ainsi, il ne se résignera jamais à demander votre pardon. Cependant, l’acte de pardon est plus facile pour la victime si le fautif se plie à reconnaître ses torts.

Il est donc nécessaire d’extérioriser votre colère d’une manière ou d’une autre, car cela marque le début du processus du pardon. Toutefois, garder son sang-froid est indispensable, si on veut réellement réussir à pardonner.

Essayez de comprendre la personne qui vous a blessé

Certaines personnes disent : « rien n’est gratuit » ou « toute chose à ses raisons ». Dans ce contexte, ces réflexions peuvent se traduire par l’existence certaine d’une quelconque raison qui a poussé quelqu’un à agir en vous blessant. Votre haine envers elle peut vous aider à surmonter cette épreuve. Mais si vous ne faites pas l’effort de chercher le pourquoi du comment, l’ignorance et l’incompréhension ne feront que nourrir votre rancœur. Par conséquent, vous allez vivre avec cette émotion de façon permanente.

Par contre, si vous essayez de connaître les raisons de son acte, cela peut vous aider à comprendre le comportement de l’individu que vous considérez comme coupable. En effet, il est possible que les faits ne dépendent pas vraiment de lui. Dans ce cas, il vous sera facile de lui accorder le pardon et de vous libérer de la haine. Dans le cas contraire, au moins vous êtes prévenu du vrai visage de cette personne pour s’en éloigner.

Reprenez en main votre vie

Vivre avec un sentiment de haine à l’intérieur de soi n’a jamais permis d’accéder au bonheur. Au contraire, votre vie quotidienne pourrait en dépendre si vous n’arrivez pas à trouver l’équilibre émotionnel. Juste le fait de penser à la personne que vous détestez pourrait nuire à votre épanouissement. De ce fait, vous allez vivre aux crochets de cette émotion qui va vous ronger de l’intérieur.

La solution : remplacez l’idée de la vengeance par celle du pardon. C’est un acte difficile certes, mais cela vous est largement bénéfique dans le sens où pardonner permet de se libérer totalement des émotions négatives pour reprendre sa vie en main.

Ayez conscience que la faute existe

L’une des choses les plus importantes dans cette démarche, c’est de reconnaître avec conviction que votre « agresseur » est le fautif. Cela doit être priorisé avant de prendre en considération les raisons de son acte. Si vous ne partez pas de cet esprit, vous allez basculer dans une confusion émotionnelle, en mélangeant culpabilité et haine. Cela va à l’encontre du processus de pardon que vous désirez réussir. De ce fait, l’anxiété fera partie de votre quotidien, car vous aurez du mal à vous sentir dans votre peau.

Arrêtez de vous culpabiliser

Souvent, une victime peut se sentir coupable de ce qui lui arrive. Cela est dû au fait qu’elle se considère avoir provoqué inconsciemment le passage à l’acte. Dans le cas où vous exprimez ce sentiment, il est indispensable que vous vous remettiez en question en évaluant l’envergure de votre blessure. Cela peut être très dur sur le plan émotif, mais elle permet de détruire tout sentiment de culpabilité en vous. Ainsi, vous êtes conscient et convaincu que votre place est exclusivement celle de la victime. Cela va vous aider à aller dans le sens du pardon.

Prenez votre temps

Pour bien soulager votre souffrance, vous devez prendre le temps qu’il faut pour accorder votre pardon. Cela va dépendre de vos ressentis et de la gravité des faits. Une grâce trop hâtive n’aura pas vraiment de valeur et vous procurera une sensation d’inachevée. De plus, elle remet en question la sincérité de vos sentiments. Elle peut également être perçue par la personne qui vous a offensé comme une absolution. C’est-à-dire que cette dernière va considérer l’impact de ses agissements comme peu importants à votre égard. De ce fait, votre offenseur ne va pas réaliser l’ampleur précise de ses fautes et il peut récidiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *