Enfant hypersensible : comment le reconnaitre ?

L’enfant hypersensible est débordant d’émotions et ses réactions sont fortes face à des choses que les autres enfants ne remarquent pas forcément. Au premier abord, un tel enfant est reconnaissable à sa lenteur lorsqu’il aborde une nouvelle chose, ce peut être une nouvelle leçon ou une nouvelle tâche à accomplir. Il existe de nombreux autres traits qui distinguent un enfant hypersensible. Si vous voulez en apprendre davantage, lisez cet article, car il y sera détaillé les différentes caractéristiques permettant de reconnaitre un enfant hypersensible.

L’enfant hypersensible traite les informations en profondeur, c’est la cause de sa lenteur

La lenteur chez un enfant hypersensible est due au fait qu’il analyse en profondeur chaque information qu’il reçoit (traitement de haut niveau). C’est pour cette raison qu’il se montre très prudent ou réservé lorsqu’un changement ou de nouvelles choses bouleversent son petit monde.

Dans ce sens, des chercheurs résidents aux États-Unis ont mené des expériences avec des personnes hypersensibles à qui ils ont demandé de résoudre des exercices. Pour cela, ils ont utilisé la technique d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle(IRMF) afin de mettre en évidence les zones cérébrales qui s’activent au cours du traitement de l’exercice. Ils partent du principe qu’au cœur du cerveau de l’homme se produise un traitement de haut niveau dès lors que celui-ci perçoit la forme, le contenu ou le sens d’une chose, d’un paysage ou d’une situation.

Les résultats ont montré que chez les personnes hypersensibles, on enregistre une forte activité cérébrale au niveau de régions correspondantes au traitement de haut niveau, ce qui n’a pas été le cas chez les personnes non hypersensibles.

Il a été conclu de cette expérience que le cerveau d’une personne hypersensible travaille en profondeur en prêtant attention aux moindres détails, ce qui explique la lenteur de ces personnes dans certaines situations.

Une forte sensibilité aux émotions des autres

Un enfant hypersensible est très sensible aux émotions et aux sentiments des autres. Lorsqu’il est trahi par son entourage ou qu’une personne qu’il côtoie est très triste, il en est profondément affecté. Pareil pour les pertes relationnelles comme le fait de laisser derrière lui des amis pour cause de déménagement.

Généralement, l’enfant hypersensible fait preuve d’une très grande sincérité dans ses relations avec les autres. La qualité de cette relation lui est très importante, car ses capacités relationnelles sont très étendues. Très intuitive, une personne hypersensible a une très grande conscience de ce qui se produit autour de lui. Il fait preuve de beaucoup de compréhension avec les personnes qui l’entourent et souhaite améliorer leur situation.

L’enfant hypersensible parvient difficilement à se positionner face au groupe

L’enfant hypersensible est souvent vigilant vis-à-vis des groupes ou des communautés. Cette vigilance demeure jusqu’à ce que l’enfant ait l’assurance d’être parfaitement intégré dans le groupe, ce qui peut prendre un temps plus ou moins long. Si l’enfant réagit ainsi, c’est parce qu’il ressent une peur d’être jugé par les autres. De ce fait, il est hors de question pour lui de se mettre au premier rang. Il se tient plutôt à l’écart en évitant autant que possible de se faire remarquer.

Cette vigilance est également due à une peur de l’enfant hypersensible de ne pas être bien considéré en raison de ses soi-disant défauts, en particulier sa grande sensibilité. En parallèle, il veut toujours faire bonne figure auprès de ses instituteurs et souhaite éviter de ne plus être aimé par ses camarades. Il veut toujours qu’il y ait quelqu’un à proximité de lui : une personne sur laquelle il peut compter ou un ami avec qui jouer.

Ces émotions totalement opposées qui demeurent chez lui sont susceptibles de rendre l’enfant hypersensible anxieux et le mettent en difficulté quand il s’agit de prendre position au sein d’un groupe.

Enfant hypersensible : mature, sérieux, recherchant constamment la perfection et veux toujours faire mieux

En plus de sa grande sensibilité, un enfant hypersensible est plus mature et sérieux par rapport aux autres enfants. Étant conscients de cette qualité, ses instituteurs ou les personnes de son entourage ont tendance à le pousser à pointer vers des objectifs encore plus haut. Parce qu’il veut se surpasser, l’enfant hypersensible travaille d’arrache-pied jusqu’à être totalement fatigué. Il veut atteindre le sommet, et s’il n’y parvient pas, il s’en veut énormément jusqu’à ne pas en dormir, voire perdre l’appétit. Il ne supporte pas l’échec et ne pardonne pas facilement une erreur qu’il a commise.

D’un autre côté, certains enfants hypersensibles veulent inconsciemment dissimuler leur succès. Par peur d’exposé devant tout le monde, ils ne souhaitent pas recevoir les éloges de leurs instituteurs qui les prennent pour des enfants exemplaires devant toute la classe. Ils veulent avant tout rester dans la discrétion.

L’enfant hypersensible peut également ressentir un certain tourment à l’idée de toujours avancer sur le chemin du succès. Il pense que cela implique qu’il doit fournir encore plus d’effort et de ressources, alors qu’il a déjà atteint ses limites là-dessus. Il peut même penser que son succès lui impose de faire partie des « grands ».

Une grande sensibilité émotionnelle face à la sévérité des instituteurs

On reconnait un enfant hypersensible au fait qu’il vit très mal les cris, les punitions, toutes formes d’humiliations, de chantages ou de menaces. Ils les considèrent comme une forme de violences blessantes. Aussi, il ne supporte pas les tapages, les agitations et même la lumière. Pour lui, ce sont des choses qui agressent.

Il est assez regrettable que l’hypersensibilité chez l’enfant ne soit pas encore expliquée de manière concrète aux instituteurs et aux éducateurs au niveau des établissements scolaires. Pourtant, il ne suffit que de peu de choses pour permettre à ces enfants de vivre mieux en milieu scolaire. On peut par exemple aménager un coin de repli où ils peuvent fuir les tapages qui ont lieu parfois en salle de classe.

Les enseignants peuvent également adopter une posture qui manifeste de l’empathie, de la fermeté et de la bienveillance. Comme les enfants hypersensibles sont attentifs aux détails, ils s’apercevront que les enseignants adoptent une posture qui n’est pas menaçante à leurs yeux. De ce fait, ils vont pouvoir s’ouvrir un peu plus en classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.