fbpx

Reiki et psychologie énergétique : ce qu’il faut savoir

Provenant du Japon, le reiki est une approche holistique appartenant à la catégorie des approches énergétiques. C’est une technique facile à apprendre qui consiste à imposer les mains sur le corps d’un patient receveur. L’objectif en est d’établir une reconnexion entre l’esprit humain et l’énergie universelle afin de résoudre les problèmes de blocages chez le patient. Le point dans cet article concernant sur cette technique d’imposition de main qui donne de véritables résultats sans que la communauté scientifique parvienne à l’expliquer.

Une très vieille pratique qui est en train de se démocratiser

Lors d’une séance de reiki ordinaire, le maître de reiki appose ses mains sur différents endroits du corps d’un patient allongé. Cela peut être sur les yeux, les oreilles, le ventre, dans le cou, sous les genoux, etc. Dans la pièce où se déroule la séance, il règne un calme plat. Gardant leur concentration au maximum, le maître reiki et son patient ne s’échangent point de parole, mais communiquent uniquement par le biais du touché.

Par ailleurs, à la différence d’une pratique de guérison à l’occidentale, le reiki repose sur une théorie régie par des règles et un déroulement spécifiques. Sa finalité est d’apporter au patient une amélioration d’ordre psychologique et physique. Selon ses adeptes, il suffirait de quelques séances de reiki pour en venir à bout des névroses, des peurs ainsi que des angoisses. De plus, il n’est pas nécessaire de disposer d’un don particulier pour pouvoir pratiquer le reiki et en devenir un maître. C’est la raison pour laquelle la pratique du reiki s’est démocratisée ces dernières années. Pour s’en rendre compte, il suffit de constater les nombreux sites internet dédiés à cette technique thérapeutique. À cela s’ajoute la parution ces dernières années de quarante ouvrages sur le reiki.

La “lumière” chez les chrétiens, le « ch’i » chez les Chinois

Le reiki se définit comme étant l’énergie spirituelle. Le mot « reiki » désigne ce qui est invisible, mais perceptible en passant outre le domaine physique. Sous un autre angle, il désigne également la « force universelle de vie ». Présent en chaque être humain, le reiki représente en quelque sorte une énergie spirituelle indispensable connue sous différentes appellations dans le monde pour ne citer que le « ch’i » chinois, le « pneuma grec » ou encore la « lumière » chrétienne.

Par ailleurs, l’époque à laquelle le reiki a été inventé n’a pas encore été déterminée avec précision. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il ne date pas d’hier à en croire le contenu de vieux manuscrits hindous. Toutefois, il a été mis aux oubliettes pendant une très longue période jusqu’au jour où il fut à nouveau découvert par un thérapeute japonais du nom de Mikao Usui. D’après les récits, ce dernier a pu mettre la main sur un manuscrit qui relate le « système de guérison manuelle du Bouddha ». Alors qu’il était dans un état de transe, il aurait aperçu les symboles et les techniques du reiki.

Une gestuelle codifiée

La technique du reiki s’est transmise de maître à maître tel un code. Sa pratique est régie par une très grande précision tant dans les gestes que dans les positions adoptées par les mains du maître. De plus, il mélange bon nombre de pratiques spirituelles telles que le christianisme, le bouddhisme et bien d’autres encore. L’ensemble fait référence à la manière avec laquelle fonctionnent les 7 chakras. Ces derniers sont considérés dans la thérapie ancestrale chinoise et hindoue comme étant les brèches par lesquelles les énergies du corps humain entrent et sortent.

Toutefois, la pratique du reiki n’est pas régie par un dogme, chaque maître étant censé agir selon ses propres inspirations dans l’exécution des bons gestes. Généralement, une séance de reiki se déroule comme suit : le maître (le donneur) se place à côté du patient (le receveur) adoptant une position allongée. Dans une totale concentration, il croise ses bras, les mains contre cœur. Ensuite, partant de la tête jusqu’aux pieds, il fait passer ses mains 3 fois à plusieurs centimètres par-dessus le corps du receveur. Le but étant d’établir une connexion avec l’énergie de celui-ci. Puis, le maître de reiki fait passer délicatement une main sous la nuque du receveur et une autre main sous sa tête. Après 3 minutes, toujours avec des gestes délicats, il retire d’abord une main et le place au niveau de l’oreille du receveur pour recouvrir celle-ci. Il fait de même avec son autre main et recouvre l’autre oreille du patient. Ensuite, par série de 3 minutes, il effectue les mêmes manœuvres au niveau des tempes, la gorge, le cœur, et ainsi de suite. Ceci étant, le patient se couche sur le ventre afin que le maître refasse la même opération sur le dos du receveur.

Par la suite, le donneur poursuit la séance en se focalisant sur certaines parties du corps du receveur. Il exécute alors une série de mouvements spécifiques à divers endroits du corps du receveur selon le type de problème ou de blocage à traiter chez celui-ci. Généralement, il faut au moins trois quarts d’heure pour une séance de reiki.

Et s’il ne s’agissait que d’un effet placebo ?

Une psychologue pour enfant du nom de Josette s’est exprimée sur le sujet en faisant la remarque que le fait d’être en contact avec un autre individu et de partager tout son être avec lui parce que ce dernier vous écoute et prendre soin de vous ne peut que procurer du bien. Au final, ce psychologue a même affirmé que cette pratique peut conduire à une guérison psychologique totale. La psychologue parle en connaissance de cause, car elle a suivi des traitements avec le reiki. Cependant, comment se fait-il que le reiki opère également chez les animaux ? Peut-on évoquer une sorte d’échange d’affection ? Alors, qu’en est-il des plantes dont la vitesse de croissance semble être plus importante après que le maître de reiki a apposé ses mains au-dessus ?

Ce sont autant de questions qui ont suscité l’intérêt de la communauté scientifique qui a réalisé des expériences au Japon, en Allemagne, ainsi qu’aux États-Unis. Les résultats ont clairement montré que lorsqu’un patient se fait traiter par un maître de reiki ou un guérisseur traditionnel, des réactions d’ordres psychologiques se manifestent chez lui. Pour l’heure, on ignore encore la cause de telles réactions, mais les faits ont montré que le reiki impacte sur le psychique et la santé psychologique de l’être humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *