fbpx

Quand consulter un psychologue ? Nos recommandations

Entre les tracas personnels et professionnels de tous les jours, on peut avoir besoin de l’aide d’un spécialiste. Celle d’un psychologue, par exemple. Dans quel cas consulter un psychologue ? Comment choisir le bon psychologue ? Quels sont ses apports potentiels ? Toutes ces questions peuvent se poser si vous êtes en proie à des troubles mentaux.

Quel est le rôle d’un psychologue ?

Étant un professionnel de la santé, la mission principale d’un psychologue est de procurer le bien-être à ses patients. On parle dans ce cas précis de mieux-être psychique. En clair, le rôle d’un psychologue consiste à apporter des solutions adaptées à chaque souffrance mentale, émotionnelle et relationnelle subie par un individu.

Pour ce faire, il peut adopter ou combiner différentes méthodes pratiques. À travers des entretiens, il aide une personne à identifier la nature exacte de son mal-être. Concrètement, il fournit une écoute et des conseils pour délier les conflits auxquels un patient fait face.  Le psychologue peut aussi être amené à étudier les comportements de son patient pour préconiser les thérapies adéquates.

Chaque psychologue travaille selon un procédé d’investigation différent en fonction de sa spécialité et du cas de la personne souffrante. Toutefois, le psychologue n’est pas un enquêteur ou un juge. Le soutien qu’il apporte est neutre et confidentiel. Il écoute et analyse, mais ne porte aucun jugement et encore moins ne cherche à vérifier les confidences de ses patients. Consulter un psychologue en ligne ou en cabinet, c’est l’opportunité de sortir tout ce que vous avez sur le cœur et vos ressentis par rapport à votre réalité.

Un psychologue peut exercer dans divers endroits comme les cabinets privés, dans les hôpitaux ou encore au sein des entreprises ou en consultation privée sur le Net.

Dans quels cas consulter un psychologue est nécessaire ?

D’une manière générale, une personne cherche une aide extérieure lorsqu’elle n’arrive pas elle-même à résoudre ses problèmes. Cela commence le plus souvent par les amis et la famille. Mais quand le soutien des proches n’est plus efficace, l’intervention d’un expert devient indispensable. C’est aussi le cas quand une personne souffrante n’a pas envie de se confier à son entourage.

Le mal-être peut résulter de plusieurs situations et événements du quotidien. On consulte le plus souvent un psychologue à cause d’un problème de couple, de la souffrance au travail, d’une addiction dépressive et autres.

Voir un psychologue, c’est l’occasion d’apaiser un état de stress et d’angoisses persistant malgré des efforts personnels pour le résoudre. Il est aussi recommandé aux personnes victimes de blocages de chercher un accompagnement psychologique. Cela peut être un blocage affectif, un blocage pour avancer et évoluer dans la vie, etc.

En gros, si vous êtes victimes de troubles psychologiques vous empêchant d’avoir une vie personnelle et relationnelle satisfaisante, consulter un psychologue et ses services peut être une solution bénéfique pour votre état de santé.

Comment reconnaître une souffrance psychologique ? Les signes avant-coureurs

Il n’est pas toujours évident d’admettre que l’on souffre de quelque chose, surtout quand c’est psychique. C’est d’ailleurs la raison d’être des psychologues : la confidentialité. De plus, avant d’arriver au stade de problème psychique et psychologique, il faut savoir identifier les signes alarmants au quotidien.

En effet, il est possible qu’une souffrance permanente devienne une habitude de vie à cause d’un sentiment de résignation. Il faut vraiment faire attention, car certains indices sont infaillibles. Si la plupart des troubles mentaux occasionnent des symptômes émotionnels comme la tristesse ou l’angoisse, d’autres se manifestent même sur le plan physique. Ainsi, en cas de céphalées rebelles, de troubles de sommeil ou d’un souci de santé résistant à plusieurs traitements, pensez à envisager les consultations auprès d’un psychologue.

Les symptômes comportementaux sont aussi de plus en plus observés auprès des personnes atteintes de troubles psychiques. On remarque le plus souvent l’agressivité, l’irritabilité ou encore l’usage abusif de substances ou d’une pratique quelconque (jeux, shopping, masturbation, etc.).

Un trouble peut aussi avoir des répercussions sur la mémoire, la concentration et l’orientation. Ce qui engendre une difficulté à exécuter une tâche banale, désorientation dans l’espace, etc. Chez certains patients, le mal-être psychique peut même engendrer des troubles de la perception au niveau de l’audition comme au niveau de la vue. Aussi, faut-il être vigilant à la constatation d’un ou de plusieurs de ces signaux d’alarme.

Combien de temps faut-il pour résoudre un trouble psychologique ?

La durée totale de prise en charge par un psychologue varie en fonction du cas du patient. C’est surtout fonction de la gravité de la souffrance et de la capacité du patient à s’adapter aux traitements.

On distingue habituellement la psychothérapie de courte durée et la psychanalyse. La première étant une psychothérapie de soutien, dure de 6 à 18 mois selon le rythme du patient. Elle est préconisée surtout pour aider une personne à passer par un cap difficile de sa vie. Concrètement, il est question d’une série de séances hebdomadaires. Cependant, le psychologue peut l’ajuster si la situation le requiert.

Outre la thérapie de soutien, les patients les plus atteints ont besoin d’une psychanalyse. Dans ce cas, la cure devient plus intense, plus approfondie et donc plus longue. À travers cette méthode, consulter un psychologue vise à appréhender l’inconscient du patient afin de remanier tout son être et d’apporter le changement radical dont il a besoin. Cette catégorie de psychothérapie peut prendre des années à avoir des effets alors que les sessions sont conduites entre deux à quatre fois par semaine. Elle demande plus de patience aussi bien de la part du patient que du psychologue.

Comment choisir le bon psychologue ?

Une fois que l’on est décidé à consulter un psychologue pour résoudre un problème d’ordre mental, on peut avoir du mal à trouver le professionnel adéquat. Ce qui est tout à fait normal puisqu’on n’y est pas habitué et que les professionnels sont nombreux sur le marché.

Pour choisir un bon psy, il faut commencer par prendre le temps d’identifier les enjeux de son problème. Chaque psychologue est spécialiste dans son propre domaine. Demandez-vous quel est le problème que vous souhaitez résoudre. Ensuite, réfléchissez à ce que vous attendez de la thérapie que vous voulez suivre : écoute, conseils ou de simples confidences.

Pour plus d’assurance, il est conseillé de se renseigner auprès de proches, de connaissances ou s’informer en ligne pour savoir comment travaille le psychologue qui vous intéresse. Il est toujours mieux de ne pas se précipiter sur le premier psychologue que vous avez devant vous. Il faut être patient pendant cette phase de recherche pour être sûr de choisir le professionnel le plus efficace.

Par ailleurs, n’hésitez pas à poser des questions au professionnel qui vous intéressent avant de faire un choix définitif. Vous pouvez même demander un essai gratuit en ligne dans certains cas, vous donnant ainsi une idée de ce que vaut le professionnalisme du psy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *