fbpx

Psy – Coach : Que choisir ?

Le psy et le coach visent tous les deux à rétablir le bien-être d’une personne. Il est très facile de tomber dans la confusion quant à la véritable fonction de ces deux professionnels et de confondre les rôles psy – coach. Toutefois, ils diffèrent sur beaucoup de points importants. Ci-après quelques notions qui vont vous permettre de mieux faire la distinction.

Les missions d’un psy

D’une manière générale, le psychologue assure un accompagnement dans le but de solutionner des problèmes relatifs au psychisme et à l’esprit de son patient.  Ce soutien se fait par le biais d’une écoute attentive convoitant un travail introspectif de la part d’un patient X. Cette technique est communément appelée thérapie.

La psychologie se donne pour but de traiter la psyché humaine aussi complexe soit elle. Les psychologues évoluent selon leur secteur d’activité : le monde du travail, le domaine clinique, etc. En fonction de sa spécialité, le psychologue peut aussi bien rester dans la théorie que préconiser des thérapies. Ces dernières peuvent être individuelles ou collectives.

Dans l’exercice de sa fonction, un psychologue est amené à établir des diagnostics à l’issue d’évaluations psychologiques approfondies ou non selon l’état de ses patients. Il met ensuite en œuvre les séances thérapeutiques adaptées.

Grâce à son accompagnement, le psychologue contribue à résoudre diverses pathologies : troubles de la personnalité, troubles du comportement, addictions et autres.

Il est également en mesure de fournir un soutien à la filière psychologie à travers les travaux de recherche, la participation aux colloques ou encore l’enseignement.

Il offre un espace de parole libre et neutre dans lequel ses patients peuvent se confier sans retenue et en toute discrétion. Le psychologue peut aussi intervenir au sein d’une entreprise pour des besoins internes comme une évaluation du personnel une appréciation lors d’un recrutement. Entre les missions d’un psy – coach, il y a donc une réelle différence.

Les missions d’un coach

Le coach est un expert en accompagnement et en conseil visant à aider tout individu désirant atteindre un objectif précis. Aux yeux du coach, son client est son partenaire. Il est seul garant de la réussite de ses projets. Le coach est là seulement pour garantir la qualité du processus.

Le coach personnel aide la personne en difficulté à déterminer son objectif avec ses résultats escomptés. En clair, il cherche la prise de conscience du potentiel sommeillant en la personne qu’il accompagne.

Amélioration de confiance en soi, travail sur la persévérance et la détermination, affranchissement d’un état de dépendance sont autant de buts poursuivis par l’intervention d’un coach.

En même temps, le coach peut aider les personnes qui rencontrent des difficultés professionnelles comme le chômage et la souffrance au travail. Même s’il n’est pas thérapeute, il peut aussi apporter son soutien en cas de stress et d’angoisse.

Il faut bien retenir qu’il n’est pas responsable de l’exécution du changement, il ne fait que conseiller et motiver les personnes désirant un changement dans leur vie.

Un coach dispose des qualités telles que le sens de l’écoute, la patience et la capacité organisationnelle. Par ailleurs, il doit être capable de repérer non seulement les blocages actuels, mais aussi ceux qui risquent de se produire dans le futur.

Le coach est chargé de créer les conditions favorables à l’envie et le plaisir d’avancer dans le développement personnel. C’est un véritable guide de l’émergence de solutions.

Les différences entre les deux professions

Psy – coach présentent une certaine similarité concernant l’objectif ultime qui est le recouvrement du bien-être chez  la personne qu’ils accompagnent. Mais même cette pseudo-similarité reste très confuse. Ce qui est certain, c’est que parfois, leurs expertises sont complémentaires.

Les méthodes de travail sont les premiers éléments les différenciant. Si le psychologue se concentre plus sur le « pourquoi », le coach quant à lui, se questionne sur le « comment ».

Leurs qualifications sont également un point de distinction essentiel. La psychologie est apprise dans le cadre d’une formation de longue durée accompagnée d’encadrements et de stages obligatoires. Le coaching est l’affaire d’une formation d’une centaine d’heures. Un psychologue peut toutefois exercer en tant que coach.

De même, le titre de psychologue est protégé et reconnu. Ce qui n’est pas le cas du coach, car tout le monde peut en faire usage à souhait.

Contrairement au psychologue, le coach n’est pas tenu de respecter des techniques scientifiques validées dans l’exercice de sa fonction. Il ne travaille pas sous la contrainte d’un code de déontologie propre aux coaches personnels.

Même si les deux spécialistes exercent chacun une activité à but lucratif, le caractère de leur profession ne se manifeste pas de la même manière. Le coach sait se vendre mieux auprès de sa clientèle tandis que la psychologie est souvent perçue comme humble, discrète et neutre.

En plus, le coach n’a pas les compétences requises pour prévenir les problèmes psychopathologiques alors que le psychologue peut traiter tous troubles liés à la psyché. Avec la multitude de spécialités étudiées au cours des formations, un psychologue peut travail dans le secteur privé comme dans le secteur public. Le coaching est habituellement exercé au sein d’un domaine libéral.

En ce sens, il est utile de bien définir vos besoins avant de choisir l’un ou l’autre de ces professionnels.

La complémentarité entre psy – coach

Vous aurez compris, la psychologie et le coaching sont deux domaines différents. Si la première s’intéresse particulièrement au passé, le second se tourne vers l’avenir. Cependant, leurs chemins sont parfaitement susceptibles de se croiser. Le psychologue cherche à soigner le patient pendant que le coach l’accompagne dans le changement qu’il veut instaurer dans sa vie.

Le coach peut à tout moment suggérer à ses clients de consulter un psychologue et inversement. Si par exemple, pour atteindre ses objectifs, une personne ressent un blocage, elle pourra avoir besoin par exemple, de psychothérapie en ligne pour dénouer son problème. De la même manière, si un patient atteint de troubles psychiques est réticent dans le suivi de son traitement, il pourrait avoir besoin de coaching pour tenir bon.

Par conséquent, pour pouvoir choisir à qui s’adresser pour résoudre vos problèmes, il vous suffit de déterminer si vous souhaitez clarifier votre vie ou au passer directement aux actions à entreprendre pour conquérir le bien-être.

Dans tous les cas, chacun de ces professionnels connaît les limites de leur ressort et leur compétence. Si vous n’arrivez pas à identifier avec précision ce dont vous avez besoin, vous pouvez décider d’aller vers l’un comme l’autre, car ils sauront vous orienter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *