fbpx

Hypersensibilité : comment le reconnaître et le gérer ?

L’hypersensibilité touche près d’un milliard de personnes dans le monde. Ce mal psychologique est parfois difficile à détecter, mais peut aussi envahir le quotidien. Il se manifeste souvent par une sensibilité qui affecte sensoriellement et sentimentalement les individus qui en souffrent. Il existe différentes façons de le gérer l’hypersensibilité et même d’en tirer parti. Tour d’horizon sur l’hypersensibilité, les signes évocateurs et les techniques de limitation des impacts de cet état psychologique sur la vie quotidienne.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité est plus considérée comme un trait de caractère étant donné que la plupart des personnes qui en souffrent vivent très bien avec. Cependant, elle peut être vue comme un mal psychologique lorsqu’elle impacte sur la vie d’un individu et de ses proches. En principe, une personne touchée par l’hypersensibilité souffre davantage que les autres en cas de séparation ou de changement de vie.

L’hypersensibilité peut être vue sous différents angles en fonction des cultures et des sociétés. Une personne sensible recherche souvent l’empathie des autres ou les cacher selon ses propres envies. Si elle décide de se confier sur ses souffrances, il convient d’analyser au préalable les éventuelles réactions de l’entourage.

Quels sont les signes évocateurs de l’hypersensibilité ?

Sachez qu’il n’est pas toujours simple de déceler l’hypersensibilité chez les autres. Si vous redoutez de souffrir de cet état psychologique, vous devez d’abord évaluer vos réactions. Une personne hypersensible démontre souvent une grande émotivité qui dépasse la réaction attendue. Elle a tendance à se mettre à la disposition des autres et à éprouver plus d’empathie et de compassion. La timidité, la loyauté et la réserve caractérisent également un individu souffrant d’hypersensibilité.

Outre ces réactions positives, les personnes hypersensibles peuvent également manifester une irritabilité, de l’anxiété, de la colère et du renfermement sur elles-mêmes. D’ailleurs, il existe différents facteurs qui provoquent autant de négativité chez un hypersensible, comme c’est par exemple le cas du stress, de la fatigue et de la perte d’un objet ou d’un être cher. Ces réactions peuvent vous sembler normales, mais elles font naître divers problèmes dans la vie sociale de l’individu.

Par ailleurs, une personne est considérée comme hypersensible lorsqu’elle réagit mal aux bruits, aux odeurs, à la lumière et à tout autre stimulus susceptible de provoquer des sentiments démesurés.

Comment gérer l’hypersensibilité ?

Pour aider une personne hypersensible à améliorer ses relations avec son entourage, différentes techniques peuvent éventuellement marcher. La plupart du temps, il n’est pas toujours nécessaire de consulter un psychothérapeute en cas d’hypersensibilité « chronique ». Vous n’avez qu’à appliquer ces méthodes simples et efficaces pour gérer vos émotions.

L’anticipation

D’abord, apprenez à vous isoler. L’isolement n’est pas un défaut en soi, car il permet de se retrouver avec soi-même et de travailler sur son comportement. Pour vivre seul pendant un certain temps, pensez à pratiquer une activité qui vous plaît. À cet effet, vous pouvez vous offrir des massages relaxants ou faire du sport. L’essentiel est que vous puissiez vous évader tout le temps qu’il vous faut.

La solitude constitue une excellente manière de se ressourcer. Étant donné que le stress et la fatigue constituent un facteur d’hypersensibilité non négligeable, il convient de s’en échapper en se retrouvant avec soi-même. Si vous avez tendance à garder en vous des émotions négatives, évacuez votre stress en passant quelques jours dans un spa ou en faisant du shopping. Ne gardez surtout pas votre stress pour vous.

Outre la relaxation, le fait de pleurer aide à extérioriser ses émotions. Pour ce faire, pensez à vous isoler chez vous ou dans votre chambre et pleurez un bon coup. Si vous venez de vivre une déception amoureuse, ne retenez surtout pas vos larmes. Le fait de refouler ses sentiments accentue davantage l’hypersensibilité. Si vous n’avez pas nécessairement envie de pleurer, rendez-vous dans un coin reculé et criez.

Pour mieux vivre l’hypersensibilité, évitez les problèmes. Ne vous forcez pas à regarder une nouvelle qui vous déplaît ou qui risque de provoquer chez vous une sensation de grande souffrance. Focalisez-vous sur les événements positifs qui se produisent dans votre vie, de façon à réduire les réactions négatives et à accentuer votre positivité.

La limitation

Certes, la bienveillance est vue comme un atout chez une personne. Cependant, elle peut devenir nocive si elle n’est pas limitée. Quelle que soit la situation, prenez d’abord conscience de ce dont vous avez besoin ou envie. Ne vous précipitez pas à offrir votre aide à vos proches alors que vous vous retrouvez vous-même dans le besoin. Détournez-vous du regard des autres et concentrez-vous sur vous-même. Ce que les autres pensent ne compte pas, même si cela vous fond le cœur. Ne faites pas des problèmes des autres vos affaires personnelles.

Lorsque l’hypersensibilité survient, travaillez certains points sur le plan physique. À cet effet, apprenez à respirer calmement et à détendre toute tension de chaque partie de votre corps. De cette façon, vous vous sentez plus en paix avec vous-même et récupérez votre vigueur et votre confiance en vous. Portez un regard positif sur votre être et sur ce que vous avez accompli dans le passé. Vous réussirez ainsi à relâcher la pression et à limiter votre émotivité.

Faites preuve d’un sens de l’écoute et de l’observation sur les personnes qui vous entourent. Analysez leur comportement et tenez compte de leurs éventuelles réactions à chaque situation. Afin de mieux y parvenir, n’hésitez pas à vous mettre dans la peau du personnage et exprimez une émotion adéquate.

En parallèle à ces méthodes de limitation de l’hypersensibilité, essayez de vous concentrer sur des objectifs précis. Réalisez-les sans tenir compte du « qu’en-dira-t-on ? » Vous n’avez pas non plus à être trop exigeant envers vous-même. Vos actes doivent être réalisables en fonction de vos capacités. Ne vous surmenez pas en vous efforçant à travailler. Si vos actes ne se déroulent pas convenablement, ne vous y attardez pas et passez à autre chose.

Si vous estimez que vous êtes incapable de vivre normalement avec votre hypersensibilité, recourez à l’aide d’un psychothérapeute en ligne pour vous dresser. Les conseils d’un professionnel vous seront d’une grande aide pour changer votre réactivité le plus rapidement possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *