Famille recomposée : nos conseils pour dépasser les obstacles

Comme dans les films, les romans et les bandes dessinés, la vie d’une famille recomposée dans la réalité n’est pas toujours facile. C’est un défi à relever pour les parents comme pour les enfants. C’est toujours désagréable de ne pas pouvoir ressentir la paix et l’harmonie dans son foyer. Pourtant, c’est ce que la majorité des membres d’une famille recomposée ressentent. La bonne nouvelle c’est qu’il existe des psychologues capables d’aider toutes les personnes qui veulent acquérir le statut de famille reconstituée heureuse.À travers cet article, découvrez plus de détails sur les conseils à suivre afin de résoudre les problèmes  et assurer le bien-être de votre nouvelle famille.

Une famille recomposée heureuse

Les psychologues s’intéressent à la famille recomposée à cause de son caractère complexe. Depuis déjà longtemps, les visions de la société vis-à-vis ces familles sont toujours été négatives. De plus, les médias nous confirmaient cette perception à travers des scènes de fiction, dans lesquelles il est toujours impossible de vivre en harmonie entre un parent et son beau-fils ou sa belle-fille. Bien qu’il soit difficile de trouver les bonnes bases pour bâtir une meilleure relation, c’est tout à fait possible. Et les psychologues de famille le confirment.Voici quelques conseils pour vous guider :

Soyez réaliste

Quand deux personnes s’aiment passionnément, ils pensent que tout est possible, ou plutôt, ils veulent croire que tout s’arrangera tant qu’ils restent ensemble et soudés. C’est ce que pense la plupart des parents qui vont unir leurs deux familles. Cependant, le bien être de cette nouvelle famille recomposée doit s’établir sur des bases bien réelles, c’est-à-dire que l’amour ne suffit pas à tout résoudre : les différences, les inquiétudes, les besoins à combler, les sentiments de déni et de manque, ….

La réalité consiste à oublier l’existence de la famille parfaite. Toutes les relations humaines, y compris les relations familiales, s’améliorent à travers des conflits et deviennent plus forts en surmontant des problèmes. Il est donc inutile de vouloir éviter les disputes à tout prix car ça va juste créer des sentiments d’hypocrisie. Les rancunes qui ne s’extériorisent pas nous affecte physiquement et moralement.

Créez et donner un peu plus d’intimité

Selon les études, faire des choses ensemble en famille aident à animer et tonifier les relations. Toutefois, il est préférable pour les enfants d’une famille recomposée de passer des moments privés avec son parent biologique. C’est essentiel pour partager leur amour et éviter les sensations de manque ou de rejet. Mais aussi, pour parler de l’évolution des rapports avec leur beau parent,leurs demis-frères et sœurs. C’est aussi valable pour le couple, prenez du bon temps.

Rester seul permet à chaque membre de la famille d’étudier comment s’adapter aux divers changements et trouver l’équilibre parfait entre sa vie d’avant et la nouvelle. La solitude est aussi  indispensable afin dedécouvrir et apprécier les personnalités de tout le monde à la maison.Avec le temps, chacun trouvera le bonheur dans une famille recomposée par sa propre volonté.

 

 

Poser l’autorité du beau parent

Pour les enfants, le fait d’être un beau parent attribue moins d’autorité à la personne. Pourtant, les deux adultes dans la maison sont les principaux responsables du bien-être de la famille recomposée. Le parent biologique a le devoir de faire comprendre à ses enfants la place de son partenaire au sein du foyer (gérer les tâches, organiser les corvées, poser des règles, gronder et punir). Pour y arriver, les psychologues recommandent fortement le dialogue. Montrez aux enfants que votre amant est garant de votre bonheur et qu’il peut leur donner l’assurance et la confiance dont ils ont besoin.Attention, évitez de dire du mal du parent qui n’est plus là.

Réunir sa famille avec celle de son compagnon, c’est concilier deux systèmes de valeurs différents. Surtout dans le domaine éducatif,la dissemblance des règles, des punitions et du niveau de tolérance avant et maintenant peut perturber les enfants.L’imposition des règles requiert une grande organisation des deux parents. Tout le monde doit être soumis aux mêmes règlements, exécuter les mêmes tâches ménagères et reçoivent les mêmes punitions en cas de désobéissance.

Cernez les vrais besoins des enfants

Le couple d’une famille recomposée doit passer la majorité de son temps à gérer leurs enfants à cause de leur fragilité psychologique, surtout au début de la relation. Voir un parent refaire sa vie avec une personne inconnue les trouble. D’où, leur monde chamboule tout comme leurs sentiments. La crainte de perdre l’amour d’un être cher et la culpabilité les font agir de manière agressive ou dépressive. Pendant ce moment, la stabilité des enfants reste la priorité. Il est donc du devoir du parent biologique de les rassurer pour balayer le sentiment d’abandon.

Qu’ils vivent avec ses parents ou ne les voient qu’en fin de semaine, les enfants ont toujours besoin de passer des moments intimes avec son père ou sa mère biologique. Ces moments lui donne l’assurance d’être toujours aimé comme avant et  même encore plus. 80% des enfants ne demanderont pas à avoir ces instants privilégiés, ça revient donc au parent de les inviter.Dans le cas de l’arrivée d’un nouveau bébé, ces minutes intimes donnent à vos enfants l’assurance sur sa place dans votre vie et l’amour que vous lui portez.

Agissez de manière équitable

Le rejet est le pire sentiment auquel un enfant d’une famille recomposée devrait faire face. Il est alors indispensable d’agir de manière égale envers tous les enfants, pour que personne ne se sente repoussé.Les disputes sont inévitables dans la fratrie, votre rôle est de les surveiller à ce qu’ils n’en viennent pas aux mains et se blessent. Faites attention à ne pas privilégier vos propres enfants. Faites en sorte que vos enfants jouent avec ceux de votre amant et veillez à ce que personne ne soit exclu pendant les activités.

En acceptant de reconstituer une famille avec votre nouveau ou nouvelle partenaire, vous avez aussi accepté ses enfants. Il sera difficile de les aimer du premier coup, pourtant, il vous est interdit de les diaboliser. Même si ce n’est pas toujours facile, ce n’est pas vous qu’ils n’aiment pas, c’est votre rôle de beau parent qui les effraye. Dans les films qu’ils regardent, ce personnage est toujours méchant et c’est normal qu’ils soient retissant. Faites attention car votre rôle est de les rassurer, non pas devenir un(e) rival(e).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.