Biodanza : définitions et effets psychocorporels

Au premier abord, la Biodanza a tout d’une danse. Elle est caractérisée par plusieurs mouvements spécifiques ressemblant à des pas de danse. Pourtant, bien plus qu’une danse, il s’agit d’un formidable outil de développement et de croissance personnels. Grâce aux différents mouvements sur fond de musiques expressives, ceux qui pratiquent la Biodanza peuvent retrouver la joie de vivre, un important bien-être et le bonheur, redécouvrir son autre moitié ainsi qu’une joie unique d’exprimer ses propres capacités. Besoin d’en apprendre davantage ? Lisez cet article jusqu’à la fin, car nous allons parler de la Biodanza que l’on qualifie de nouvelle sensibilité face à la vie. Découvrez sa définition ainsi que ses effets psychocorporels.

C’est quoi le Biodanza ?

À défaut de bien le connaitre, nous pourrions classer la Biodanza dans la catégorie des activités diverses. C’est sans doute à cause du fait qu’elle est issue d’une transdisciplinarité. En d’autres termes, elle provient de la combinaison de nombreux domaines très variés sur la connaissance. C’est cette combinaison qui permet la création de quelque chose de tout à fait original.

À titre d’information, la Biodanza a été créée au Chili par Rolando Toro Araneda, un sociologue et anthropologue de renom. Il s’est basé sur le fait que la danse est un enchaînement de mouvements accompagnés d’émotions. Ronalto Toro a réalisé que cela pouvait générer des modifications sur la physiologie de l’humain, ce qui est susceptible de favoriser l’expression de potentiels endormis.

En effet, la nature nous a dotés d’innombrables potentiels dissimulés en nous. Ces derniers ne parviennent pas à s’émanciper, car ils ne trouvent pas dans l’environnement des conditions propices. Dans certains cas, on peut attribuer le blocage de l’expression des potentiels latents à l’existence de stimuli négatifs répressifs et non à une insuffisance de stimuli positifs. Comme la danse est chargée d’émotion et de contenus archétypiques, la découverte de Rolando Toro stipule que la danse conduit le danseur à faire sortir ses potentialités dissimulées.

La musique dont le sens n’évoque pas toujours des idées peut influencer la danse afin de générer des émotions. Vous avez surement déjà remarqué que certaines musiques peuvent vous toucher alors que vous ne comprenez pas un seul mot dans ses paroles. La musique génère instantanément en nous une émotion qui projette en une image ou une certaine pensée. Sans être une condition, il y a des musiques que nous aimons tout de suite, car elles certains faits propres à notre vie.

D’autre part, la Biodanza se présente à la manière d’une proposition vivencielle dont l’objectif est la facilitation du développement des capacités de l’humain, sa créativité, sa vie affective, sa sexualité ainsi que sa transcendance. Par conséquent, elle peut être considérée comme étant un système pédagogique.

Pour cela, elle associe de la musique expressive, mouvement du corps et sensibilité de la communication. Appuyée par les différents résultats obtenus dernièrement en neurosciences et en sciences humaines, elle permet d’obtenir un stimulus satisfaisant pour effectuer des mouvements dans la joie, entamer une relation avec d’autres personnes, avoir assez de courage pour s’exprimer sans complexe, croquer la vie à pleine dent plutôt que de se l’imaginer, et être en phase avec ses propres rythmes.

La Biodanza est un fabuleux outil permettant d’avoir plus d’estime de soi et d’être davantage conscient de sa propre existence et identité. Les sensations du corps associé aux émotions et la rencontre avec d’autres personnes engendrent une profonde sensibilité sur soi. On est également sensible à tout ce qu’il y a autour de nous.

Bien que la pratique de la Biodanza engendre de multiples effets thérapeutiques, elle n’a jamais prétendu et ne compte pas pour le moment prétendre à un quelconque statut thérapeutique. En effet, elle n’a pas pour finalité de guérir et elle ne tend pas vers la pathologie. De plus, elle n’a rien à voir avec la religion, elle n’en est pas une.

Les effets de la pratique de la Biodanza

La Biodanza est reconnue par l’UNESCO comme étant une danse possédant des vertus neurobiologiques appartenant à la catégorie des médecines complémentaires. Elle engendre de puissants effets psychologiques, biologiques et physiologiques dans le domaine de la santé, du bien-être et de la communication. Lorsque les effets de la musique, des mouvements et des rencontres en groupe s’associent, la pratique régulière de la Biodanza permet :

  • La libération de la créativité et de la capacité d’expression
  • Le déploiement de nos potentiels dissimulés ainsi que nos talents cachés
  • Le développement de la confiance en soi et l’enrichissement de ses capacités relationnelles.
  • L’harmonisation de ce que l’on ressent avec ce que l’on pense et nos actions
  • L’amélioration de la santé et un meilleur équilibre de la vie. Le système immunitaire est renforcé et une bonne gestion des tensions et du stress s’instaure.

Notons que d’après les spécialistes, on ressent les effets de la Biodanza sur le système immunitaire au bout de 9 mois de pratique à raison d’une fois par semaine sans interruption. Il s’agit là d’effets irréversibles.

Par ailleurs, la Biodanza a pour effet d’adoucir le tempérament colérique, une régression des maladies psychosomatiques comme les migraines et les fortes tensions au niveau des muscles, une diminution de la peur du contact. Elle offre également plus de sérénité, un changement positif de perception sur la vie future, etc.

Comment se passe une séance de Biodanza ?

Sachez qu’aucune qualification en danse n’est requise pour pratiquer la Biodanza. Il n’y a aucune chorégraphie. Chaque séance est orchestrée par le professeur de Biodanza que l’on appelle également facilitateur. Tout se fait selon une méthodologie précise : un enchainement de danse – les vivancia – sur des mouvements légers sur fond de musiques expressives. Chaque participant est connecté à ses potentiels cachés et réalise son ressenti. Des exemples de mouvements sont d’abord fournis par les animateurs. Ensuite, libre à chacun de faire selon ce qu’il veut à son propre rythme.

D’ordinaire, une séance débute avec un tour de parole permettant à chacun de donner des avis sur les séances précédentes ou sur les effets ressentis durant la semaine. Par la suite, tout au long de la séance, tous les participants sont tenus de ne plus parler afin de ne pas perturber l’émotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.