Peur en amour : comment la surmonter ?

La peur en amour se manifeste sous différentes formes : la peur de s’engager, la crainte d’être abandonné par l’autre, l’angoisse perpétuelle d’être trompé ou de finir seul, la peur de décevoir et de ne pas être à la hauteur, etc. Même si tout le monde peut ressentir cette peur, elle est parfois très dominante et extrêmement handicapante chez certaines personnes qui ne jouissent pas d’une sécurité intérieure suffisante. Heureusement que la peur en amour n’est pas une fatalité. Il existe différentes façons de la surmonter. Faisons le point dans cet article.

Maitriser la peur

Si nous ne parvenons pas à maitriser notre peur en amour, elle prendra le dessus sur notre sécurité intérieure et elle étendra son influence sur toutes nos actions à venir. Elle nous pousse à commettre des erreurs et à nous comporter de manière irrationnelle. Elle nous fait avancer petit à petit vers la situation dont nous redoutions tant. Lorsqu’elle a suffisamment de contrôle sur nous, elle détruit notre instinct et annihile notre intuition, ce qui nous pousse à réfléchir plusieurs fois avant d’agir ou avant de dire ce que nous ressentons. Il est vrai que tout le monde peut avoir peur en amour, mais nous ne devons pas laisser cette émotion nous submerger. Connectons-nous davantage à notre confiance en soi et à nos autres émotions afin d’avoir plus d’assurance.

Accepter au lieu d’avoir peur des risques

La peur en amour s’exprime par l’angoisse de ne pas pouvoir gérer les risques et une incapacité de se projeter dans l’avenir de la relation. Certains redoutent de souffrir et refusent catégoriquement de s’engager par crainte de faire le mauvais choix de partenaire. Chez les personnes d’un âge avancé, ils ont surtout peur de finir seuls, d’être dominées ou trompées, de se faire manipuler, de perdre davantage plutôt que d’y gagner. Il est vrai que le risque de la perte est omniprésent en amour. Toutefois, nous pouvons l’accepter et nous donner la chance d’aimer. Qui nous dit que nous allons forcément perdre si nous nous engageons ?

Dans le passé, nous avons peut-être déjà vécu une situation frustrante qui a brisé nos liens affectifs premiers. Ce passé pèse encore très lourd à tel point qu’il nous rend incapables d’instaurer des attachements suffisamment sécures. Il faut savoir que les premiers liens amoureux se construisent pendant l’enfance. Les liens affectifs vécus chez les parents ou en famille influent sur cette édification. En conséquence, il peut naitre (ou non) chez l’enfant un sentiment d’être respectable, aimable et digne de confiance. L’assurance d’être en sécurité même lorsque l’enfant se sent seul façonnera sa manière d’aimer plus tard.

Revoir certains éléments du passé

Notre sécurité affective intérieure faiblit au fur et à mesure que nous craignons d’être abandonnés, ce qui renforce davantage notre peur en amour. C’est pour cette raison que nous devons nous positionner le plus clairement possible vis-à-vis de notre passée. Les peurs ou les problèmes non identifiés risquent de se rejouer en boucle dans nos liens affectifs. Nous avons tendance à réinterpréter notre passé regrettable et insatisfaisant au lieu de chercher à nous en libérer. D’où l’importance de nous focaliser sur la manière dont nous avons été aimés, sécurisés ou bousculés, pour que nous puissions identifier l’élément récurrent dans notre vie affective présente. –

Se remettre en question pour trouver/retrouver la force en soi

Afin que nous puissions surmonter efficacement notre peur en amour, il nous est nécessaire d’identifier nos manques et nos besoins. Nous ne devons ni les renier ni les tourner le dos. Si nous ignorons ce en quoi nous sommes vulnérables, nous n’aurons pas la sécurité affective. Une fois que nous connaissons nos peurs, celles-ci ont moins d’emprise sur nous. Prendre conscience de soi permet de casser la récurrence des mauvais scénarios dans notre vie affective. Nous pouvons également nous poser certaines questions primordiales : « Quel type de partenaire me conviendrait-il ? », « Lesquels de mes comportements répétitifs (dépendance, jalousie, etc.) me posent des problèmes à chaque fois ? ». En faisant ainsi, nous nous mettons en position de force.

Ne pas chercher la relation parfaite

Lorsque nous nous basons sur de mauvais éléments, notre peur en amour s’amplifie. Nous avons parfois tendance à idéaliser l’amour en nous référons à ce que nous voyons dans les films. Nous nous attendons à ce que notre relation soit aussi parfaite que celle de Cendrillon et son prince charmant. Pourtant, ces scénarios ne reflètent pas ce qui se produit dans la vraie vie. Une relation paisible du matin au soir durant toute une vie, comme dans les contes de fées, n’existe pas. Tous les couples, même les plus amoureux peuvent se disputer ou faire face à des crises. Cependant, les partenaires peuvent s’y adapter. Lorsque nous avons peur de commettre des erreurs ou quand nous envisageons la rupture à chaque fois que nous sommes en conflit avec notre partenaire, nous risquons de passer à côté des plus beaux moments de notre vie.

Prendre/reprendre confiance

Nous pouvons vaincre notre peur en amour moyennant le développement personnel. Cet outil nous aide à connaitre et comprendre jusqu’où nous pouvons aller. Très souvent, nous avons du mal à croire en nous-mêmes si bien que nous ne parvenons pas à nous épanouir. Impossible pour nous d’être heureux en couple ou en amour si nous ne nous aimons pas nous-mêmes. À partir du moment où nous nous sentons bien sur le plan affectif, nous pourrons vivre une très bonne relation à deux et nous ne passons pas notre temps à penser négativement. En clair, si nous voulons surmonter notre peur, nous ne devons pas nous concentrer sur les côtés négatifs de l’amour. Cultivons la confiance en soi et ne cherchons pas à être rassurés tout le temps. Inutile de nous fixer tout un programme pour rester 30 ou 40 ans avec la même personne. Cessons de compter le nombre de fois où notre partenaire nous dit des mots doux. Le bonheur en amour nous échappe lorsque nous nous focalisons trop sur ces détails. Nous devons tout simplement profiter de la vie à deux et des moments forts de notre couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.