fbpx

Crise existentielle : définition, conséquences et solutions

La crise existentielle peut apparaître à n’importe quel moment dans la vie d’un individu. Quelles en sont les causes et les conséquences et de quelle manière peut-on s’en sortir ? Le point sur cette crise qui peut infliger de sérieux dommages à l’individu s’il n’est pas résolu à temps, dans cet article.

Définition, causes et manifestation d’une crise existentielle

On dit qu’un individu est en pleine crise existentielle lorsqu’il pense avoir perdu la maîtrise de tout ce dont il croyait avoir sous son contrôle. Il est alors habité par un profond mal-être psychique qui le pousse constamment à se poser beaucoup de questions. Cette crise est un phénomène problématique qui n’a aucun rapport avec des questions d’ordres matériels. Elle peut débarquer sans prévenir à n’importe quel moment dans la vie d’un homme ou d’une femme, et ce, peu importe s’il ou elle a une bonne image dans la société, un succès sur le plan financier ou autres.

Il existe plusieurs types de crises existentielles à savoir, la crise identitaire, le vide existentiel, ainsi que l’ennui existentiel. Il y a également d’autres crises qui ont un rapport avec le contexte professionnel ou avec l’âge de l’individu, notamment les crises de la trentaine, de la quarantaine ou de la cinquantaine.

Par ailleurs, un individu traversant une crise existentielle est incapable de se projeter sur les objectifs qu’il est censé suivre pour parvenir à la réalisation de lui-même.  En cause, il ne parvient plus à utiliser ses anciens schémas mentaux. Ainsi, ne trouvant plus le chemin à suivre et n’ayant plus de véritable but dans la vie, l’individu sombre petit à petit dans la crise existentielle.

Comment se manifeste cette crise ?

Tout d’abord, on note chez l’individu une remise en question incessante sur les raisons de son existence. Par exemple, il se questionne sur ce qu’il fait sur terre ou sur le véritable sens de sa vie. Pourtant, il avait toujours des réponses très précises à ces questions auparavant. Ainsi, la crise existentielle amène à la réflexion profonde sur soi. En effet, les ressources clés dont dispose l’individu étant devenues inutiles, la crise existentielle suppose un coût émotionnel non négligeable. C’est la raison pour laquelle ces questions trottinent incessamment dans la tête de l’individu affecté par cette crise.

Quelles sont les conséquences d’une crise existentielle ?

La crise existentielle est susceptible de provoquer une grosse fatigue psychologique et morale chez celui qui la traverse. Si cette crise n’est pas résolue avec les bonnes méthodes, la fatigue risque d’engendrer des troubles psychiques importants chez l’individu. En revanche, si ce dernier parvient à la surmonter, il peut se rendre compte par lui-même qu’il a mûri et qu’il est monté d’un échelon en tant qu’être humain. En effet, le fait d’avoir pu en venir à bout permet à l’individu d’être plus serein et plus fort. Par conséquent, il est davantage apte à passer outre les autres difficultés qui peuvent le surprendre au quotidien.

Par ailleurs, la crise existentielle peut induire un changement de vie de l’individu du tout au tout. Lorsqu’elle se présente, elle peut représenter une opportunité pour ce dernier afin de partir sur de nouvelles bases et de se fixer de nouveaux objectifs. En revanche, dans le cas où l’individu bascule vers le mauvais côté de la crise et qu’il se dit qu’il ne dispose pas des moyens adéquats pour surmonter les difficultés, dans ce cas, il peut sombrer dans la dépression.

En effet, à cause de la crise existentielle, un individu perçoit de mauvaises images de lui-même, de son existence, de tous ceux qui l’entourent, ainsi que de son avenir. Il peut également se faire de fausses idées sur sa vie. Son estime de soi est mal en point et il ne peut plus compter sur ces propres ressources. Tout cela mène  l’individu dans une telle détresse qu’il peut devenir dépressif. Ainsi, étant incapable de se sortir de cette situation sans aide venant de l’extérieur, l’individu risque dans le pire des cas de mettre fin à ses jours.

Quelles sont les solutions à la crise existentielle ?

Avez-vous un ami ou une personne chère pour qui la vie paraît chaque jour monotone ? A-t-elle l’impression qu’il ne se passe jamais rien de spécial dans sa vie ? Sachez que ce sont les symptômes typiques d’une crise existentielle. Dans un cas comme celui-ci, le mieux que vous puissiez faire est tout d’abord de lui demander s’il lui est possible de changer cette situation. Demandez-lui également comment parvenir à apporter l’élément manquant à ce vide dans son existence. Ainsi, il peut puiser dans les dernières ressources dont il dispose pour trouver des réponses satisfaisantes. En effet, la manière la plus efficace de s’aider soi-même est de s’écouter, mais également de faire une réflexion sur soi et de disposer d’assez de cran pour être soi-même.

Cependant, dans le cas où l’individu est incapable de s’aider lui-même, recommandez-lui de l’aide extérieure. Pour cela, conseillez-lui de consulter un psychologue. En effet, un psychologue dispose des moyens nécessaires pour diriger l’individu afin qu’il puisse voir sa vie ou une situation spécifique avec plus d’objectivité. Il peut également l’aider à se réinventer et réorganiser ses attentes ainsi que ses objectifs dans la vie. D’autre part, le psychologue dispose de nombreux outils qui peuvent aider l’individu à s’accepter lui-même. Il peut aussi élaborer différentes stratégies  permettant à ce dernier de surmonter la crise de manière plus efficace. Ce sont de précieux aides qui vont, au final, permettre à l’individu de bien gérer ses émotions.

D’autre part, d’une personne à l’autre, la crise existentielle ne se manifeste pas toujours de la même manière. Si certains individus parviennent à s’en sortir au bout de plusieurs semaines, pour d’autres en revanche, il faut plusieurs années. Ce sont surtout ces crises existentielles s’étendant sur de très longues périodes qui nécessitent l’intervention de spécialistes.

Enfin, on peut dire que l’individu a réussi à dépasser la crise lorsqu’il est parvenu à se reconnecter à lui-même et qu’il dispose d’une nouvelle façon de penser tout à fait restructurée. En d’autres termes, il en est guéri s’il commence à retrouver son bien-être mental et psychologique au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *